La magie du PVT

pourquoi faire un PVT ?

LA MAGIE DU PVT

Le PVT, ce visa magique qui permet de vivre dans plusieurs pays du monde a changé ma vie.

Si vous ne connaissez pas encore le Permis Vacances-Travail, vous loupez quelque chose !
Et si vous hésitez à tenter l’expérience, voici quelques arguments qui vont vous donner envie
de faire votre valise dès aujourd’hui !!

Pourquoi faire un PVT ?

Envie de voyager ?

Le but du PVT, aussi appelé Working Holiday Visa, est de permettre aux personnes de moins de 30 ans (jusqu’à 35 ans pour le Canada) de chercher un emploi si besoin pour financer leur voyage.

Vous pouvez vivre pendant 1 an en Argentine, en Australie, au Canada, au Chili, en Colombie, en Corée du Sud, à Hong Kong, au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Russie ou bien en Uruguay. Le Brésil est encore en cours de négociation. Cette liste fait plutôt envie non ???

Et c’est bien mieux que les 5 semaines de congés annuels en France ! Là vous avez minimum un an pour vivre tout ce que vous voulez ! Vous pouvez prendre le temps de vous acclimater, de vivre comme un local et de découvrir un pays à fond.

commment le PVT a changé ma vie

Marre du train-train quotidien ?

Si vous cherchez à changer de quotidien, à vous surpasser ou bien si vous êtes curieux, le PVT est fait pour vous ! Vous allez mettre votre vie entre parenthèse pour vivre une expérience unique à l’autre bout du monde. Vous allez chercher un logement, un travail, vous faire de nouveaux amis, découvrir des choses incroyables et voir des paysages époustouflants.

Le PVT offre une grande liberté. Vous pouvez trouver un travail une fois sur place, il n’y a pas vraiment grand chose à préparer à l’avance, mise à part votre CV dans la langue concernée si vous souhaitez gagner un peu de temps. Vous avez juste à suivre vos envies ! C’est plutôt pas mal ça non ?!?

Vous pouvez par exemple commencer par travailler sur un bateau, puis passer un peu de temps dans une ferme avant de servir des bières dans un pub. C’est vous qui choisissez votre rythme ! Vous pouvez passer quelques mois à travailler dans une ville avant de voyager ou bien vivre sur la route et vous arrêter pour travailler dès que vous avez besoin d’argent.

voyager et travailler en même temps - la magie du PVT

Envie d’apprendre ou de perfectionner une autre langue ?

Le PVT est l’occasion parfaite pour apprendre ou améliorer une langue étrangère. Vous allez devoir trouver du travail dans une langue autre que la vôtre, alors croyez-moi, vous allez en faire des progrès !!!

Y a rien de mieux pour apprendre une langue que d’être immergée 24/24h dans un pays étranger. Par exemple, moi je suis partie en Argentine sans savoir parler espagnol. Au bout de 2 mois je pouvais déjà me débrouiller toute seule !! J’avais pas le choix, il fallait que je puisse me faire comprendre et communiquer correctement !!

C’est évident que c’est moins facile de trouver du travail une fois sur place si vous ne parlez pas la langue. Mais ce n’est pas impossible non plus ! J’ai beaucoup d’amis qui avaient un mauvais anglais et qui ont pu trouver du travail sans problème en Australie. Cela demande juste plus de débrouillardise et d’aplomb !

Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez toujours commencer par une mission de bénévolat, faire du Wwoofing ou prendre des cours une fois sur place avant de vous lancer à la recherche d’un emploi.

En tout cas c’est un très beau challenge que de partir pour apprendre une nouvelle langue !

apprendre une nouvelle langue grâce au PVT

Comment obtenir son PVT ?

Il n’y a rien de plus facile à obtenir que le PVT ! En gros il faut avoir moins de 30 ans, quelques économies sur son compte en banque et voilà !

Les conditions d’obtention varient en fonction des pays, mais les plus importantes d’entre elles sont les mêmes :

Pour obtenir un PVT au Canada, en Argentine, en Corée du sud et en Nouvelle-Zélande, il est obligatoire d’avoir souscrit à une assurance maladie qui garantit vos frais d’hospitalisation et le rapatriement. Je vous conseille d’en prendre une quoi qu’il en soit, peu importe où vous allez !

Le PVT est accessible à tous. La demande de permis ne dépasse jamais les 250 euros. Elle est même gratuite pour certains pays. La demande de PVT pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande est extrêmement simple. Elle se fait directement en ligne et vous obtenez une réponse en quelques heures en général. C’est différent pour le Canada où les quotas ne permettent pas d’accueillir tous les candidats.

Vous pouvez voir toutes les conditions pour chaque destination sur le site des PVTistes.

Le PVT : un Visa pour Construire son Avenir

Faire un PVT est la meilleure des expériences. C’est très formateur. Ca nous rend plus autonome, plus attentifs aux autres. Ca nous permet de prendre du recul sur notre pays aussi et de voir toutes ces choses que l’on aime et qu’on prend (malheureusement) pour acquises. Ca sera à coup sûr l’un de vos meilleurs souvenirs.

Il y a des anecdotes, des personnes, des odeurs et des sensations qui ne s’effaceront jamais de votre mémoire. Mon Road Trip en Australie restera à coup sûr l’un de mes meilleurs souvenirs !

faq-ma-maison-sur-le-dos

Ca vous permet de rentrer chez vous plus serein ou bien de repartir encore plus léger vers une autre destination. Vu la longue liste des pays acceptant les PVT, on peut se faire plaisir !! On rentre fiers de soi-même, grandi et avec plus d’assurance et d’optimisme.

Votre année en PVT ne sera pas toute rose. Vous allez forcément avoir des galères et c’est bien ce qui rend cette expérience si forte. Vous allez devoir apprendre à réagir correctement en situation d’urgence, à vous endurcir un peu et à savourer le moment présent sans trop vous préoccuper du lendemain. Vous devez apprendre à vous débrouiller tout seul, sans filet de secours : gérer un budget, faire des choses pour la première fois, se créer un nouveau cercle d’amis, mettre sa timidité de côté, etc…

Même si vous devez rentrer plus tôt que prévu chez vous car vous n’avez pas pu trouver un travail ou bien vous avez le mal du pays, le fait d’avoir tenté l’aventure est une réussite en soi ! Le plus gros échec dans la vie c’est d’avoir des regrets, se dire « ah si j’avais pu faire ça… »

Faire une année en PVT, ce n’est pas une année de vacances. Au contraire, faites-le apparaître sur votre CV ça vous ouvrira des portes !

A chaque entretien que j’ai passés après mes PVT on parlait évidement de cette expérience. Ca ouvre la discussion avec votre futur employeur et cette discussion est plutôt très agréable… En plus, ça lui montre que vous êtes autonome, responsable, ambitieux et sociable. Que des qualités recherchées dans le monde du travail !

Vous ne partez pas en PVT pour fuir mais bel et bien pour construire un avenir qui vous ressemble !

se construire un avenir avec le PVT

Comment le PVT a changé ma Vie

Un PVT en Australie et en Argentine

Je suis partie faire mon premier PVT toute seule en Australie et j’ai eu l’impression de me découvrir et de connaître qui j’étais pour la première fois de ma vie. Je n’avais pas besoin de grand chose, j’étais heureuse. J’ai fait de très belles rencontres et je continue encore aujourd’hui de voyager avec les amies que j’ai rencontrées à ce moment là.

Après l’Australie, je suis partie faire un PVT en Argentine. Et là j’ai eu un déclic : j’ai découvert ce que je voulais faire, j’ai commencé l’écriture de ce blog et me suis mise à mon compte pour travailler dans le Web Design avec mon agence Iconink. Un vrai changement de vie !

Le PVT nous permet d’apprendre une nouvelle culture, de nouvelles manières de faire, de penser. On apprend des autres, on apprend sur soi et on se débarrasse de pas mal de préjugés pour faire plus de place à la découverte. On se jette à l’eau et qu’est-ce que ça fait du bien !

comment-faire-pvt

Alors ? Vous hésitez encore ?

Envie de vivre à l'étranger ?

 

Téléchargez le Guide Comment Voyager Plus & Plus Longtemps et découvrez 12 façons de financer vos voyages !!

23 commentaires

  1. Zenath sur 2 août 2017 à 6:48

    Bonjour,
    Lors de tes pvt, as-tu prévu à ton arrivée un logement ou tu es partis complètement à « l’aveuglette » comme on dit ?
    Ton expérience est juste magique et donne envie d’en faire autant. Tes posts nous font rêver, je pense que je partirai également à mon tour dans quelques années !
    Bon voyage ! 🙂

    • Ma Maison sur le Dos sur 2 août 2017 à 7:08

      Hello Zenath,
      Non je suis toujours partie à l’aveugle, mise à part en Argentine ou j’ai eu la chance de rencontrer mes colocs lors d’un voyage quelques mois avant.
      Mieux vaut touver cela une fois sur place pour éviter de payer trop cher ou de se faire avoir !
      Je te souhaite de partir toi aussi ! C’est la meilleure expérience au monde !!

      Bises

  2. Mél sur 12 mai 2017 à 10:54

    Coucou, je découvre tout juste ton blog et juste merci pour tous tes conseils et tes mots rassurants!
    Je ne dirais pas que l’on met sa vie entre « parenthèse » .. au contraire la vraie vie c’est la découverte, c’est voyager…
    J’ai pour projet de partir d’ici septembre octobre!
    Je sais pas encore trop comment je m’organise mais je me dis que ce sont les rencontres qui nous guident non?
    Tu as bouge un peu de Buenos Aires? Travaillant dans le tourisme puis je te demander quel été le nom de l’agence de voyages?
    Je compte partir seule, ça me fait peur !!! mais c’est un vrai défi pour soi je pense..
    Tu as su te débrouiller bien en espagnol? Mon but c’est de l’apprendre là bas! tout le monde me déconseille l’argentine pour y apprendre l’espagnol mais ce pays m’attire je ne saurais pas l’expliquer pourquoi.
    Merci !!
    Mél

    • Ma Maison sur le Dos sur 12 mai 2017 à 5:07

      Coucou Mel,
      Clairement ! Ce sont les rencontres qui nous guident !!
      Oui j’ai voyagé un peu en Argentine. L’agence de voyage s’appelle ITK Voyage Argentine.
      A chaque fois que je pars vivre à l’étranger j’ai peur moi aussi. C’est normal, tu vas vers l’inconnu. Mais c’est ça aussi qui est très excitant ! Tout est possible !!
      J’ai appris l’espagnol en Argentine, et c’est vrai que c’est pas le pays le plus stratégique pour s’y mettre haha !
      Je te souhaite un beau voyage !

  3. […] première fois que je suis partie en PVT, j’avais souscrit à ASFE mais il n’y avait pas de raison en particulier. Ce n’était pas […]

  4. Sam sur 30 mars 2016 à 5:22

    Ola Amélie !
    Merci pour ce blog qui fait du bien.
    Moi je viens de fêter mes 29 ans et j’ai une folle envie de faire un pvt. J’ai déjà pas mal voyagé (j’ai vécu au Bénin et au Burkina) et je suis franco marocaine.
    Je suis bien tentée par l’Amérique du Sud (Argentine ou Colombie) mais je ne parle pas un mot d’espagnol…
    Et moi je t’avoue que je vois plus ça comme une possibilité de débloquer des trucs au niveau boulot. Je suis au chomdu et je galère un peu en ce moment, quelques projets sympas mais pas beaucoup de perspectives. Du coup, moi je vois le pvt plus comme une opportunitée de pouvoir totalement me désinhiber niveau taff, faire et expérimenter ce dont j’ai réellement envie et pouvoir revenir en valorisant cette expérience.
    Je ne sais pas dans quelle circonstances tu es partie. Tu peux m’éclairer ? Est-ce que ça te parle ce que j’aborde niveau boulot ?
    Merci à toi.

    • Ma Maison sur le Dos sur 30 mars 2016 à 6:01

      Oh oui je te comprends complétement.
      Maintenant il faut savoir que les salaires en Amérique latine sont beaucoup plus bas et que le marché de l’emploi ne se porte pas forcément bien malheureusement.

      Après, le fait de partir débloque des choses comme tu dis. Moi c’est comme ça que je me suis reconvertie et que je suis devenue auto entrepreneur…
      Tout peut arriver quand tu pars à l’autre bout du monde ! Faut pas hésiter si tu en as envie !!

  5. Alice sur 29 mars 2016 à 10:29

    Salut ! Je pense à faire un Pvt l’année prochaine en nouvelles zelandes sauf que partir toute seule ca m’angoisse pour les premiers jours. Comment tu as fait pour trouver un logement et un travail ? Cest si simple que ça quand on est pas natif ? J’ai surtout peur de pas m’en sortir sur ces 2 gros points!

    Ah oui dernière question : pour la nouvelle zelande on peut postuler quand on veut ? Et donc si réponse positive partir quand on veut ? Ou y’a des fourchettes de départ ?

    Merci !

    • Ma Maison sur le Dos sur 30 mars 2016 à 5:02

      Non il me semble que y a pas de créneau précis pour la Nouvelle-Zelande. Tu dois partir dans l’année qui suit l’obtention de ton visa.
      Tu peux trouver toutes les infos dont tu as besoin ici : http://pvtistes.net/le-pvt/nouvelle-zelande/

      Moi j’ai trouvé facilement un logement et du travail parce que je laisse trainer mes oreilles partout et que je pose plein de questions. Souvent j’ai trouvé par l’intermédiaire d’une personne dans une auberge de jeunesse, ou d’un ami, d’un ancien collègue, bref… Ca n’a pas été très compliqué. Tu vas y arriver !! 🙂

      Je te souhaite un beau voyage d’avance !

  6. alex sur 23 mars 2016 à 1:08

    merci pour ce belle article qui me replonge dans mes pvt et continue de me faire rever . AS tu un article ou un blog sur ton voyage en argentine ( quel parcour tu as fait ect ) je serai bien interresse de connaitre cette partie du globe dans un futur proche .

    • Ma Maison sur le Dos sur 23 mars 2016 à 5:57

      Salut Alex,

      J’ai plusieurs articles sur l’Argentine, ce serait trop long de raconter mon parcours sur un seul article… Haha !
      Tu peux les lire ici si tu veux : http://mamaisonsurledos.com/category/ameriques/argentine/

      Il faudrait effectivement que j’écrive un article spécifiquement sur mon PVT en Argentine parce ce fût une grande aventure…
      Fonces, tu vas adorer l’Amérique du Sud !!

  7. Meli sur 23 mars 2016 à 10:04

    J’hésite en tant que fille seule. N’as tu jamais eu peur ? Que répondre si on te demande si tu es toute seule ? Les reactions des proches ? Tu es impressionnante 🙂

    • Ma Maison sur le Dos sur 23 mars 2016 à 10:43

      Merci beaucoup Meli !!

      Bien-sûr que j’ai eu peur ! 🙂
      Mais vraiment tu te retrouves très rarement seule au final, tu te fais vite des amis.
      Et si on te demande si tu es toute seule, et que t’as pas envie qu’on t’embête, tu peux dire que ton copain va te rejoindre dans quelques jours. Ca dissuade les gros lourds en général.

      Tes proches vont être un peu inquiet au début, mais c’est à toi de leur montrer que tu peux te débrouiller toute seule. Après, l’inquiétude que tu auras pu voir dans leurs yeux va se transformer en fierté !

      Quel PVT te tente ?

      • Meli sur 23 mars 2016 à 11:52

        Merci pour cette réponse motivante. Je suis dans le bassin des candidats pour le Canada 🙂



      • Ma Maison sur le Dos sur 23 mars 2016 à 11:54

        Top ! Le Canada ça va être trop une bonne expérience !
        J’ai vraiment hâte d’y aller moi !! 😉



  8. Bushra sur 19 mars 2016 à 11:22

    J’aimerai trop tenté l’aventure ,problème j’ai bientôt 31 ans ,est-il obligatoire d’avoir moin de 30 ans?

    • Ma Maison sur le Dos sur 20 mars 2016 à 7:03

      Oui. Mais tu as jusqu’au dernier jours de tes 30 ans pour tenter l’aventure !
      Et au Canada, c’est 35 ans.

      Donc les portes sont encore ouvertes pour toi !! 🙂

  9. Stephanie sur 14 mars 2016 à 6:25

    Tu veux pas faire le prochain au Japon??

    • Ma Maison sur le Dos sur 14 mars 2016 à 4:19

      Je veux tous les faiiiiire!
      Problème : j’ai déjà 30 ans alors faut que je choisisse bien…

  10. Estelle sur 13 mars 2016 à 7:07

    Il va falloir que je me lance ! Lire tous ces articles ça donne vraiment trop envie 🙂
    Petite question : ça ne t’a vraiment pas posé de problème de partir en Argentine sans parler espagnol ? Le pays me tente, mais je suis vraiment plus à l’aise en anglais donc je réfléchissais plus à l’Australie ou la NZ par exemple 🙂

    • Ma Maison sur le Dos sur 14 mars 2016 à 4:21

      Ce sera indéniablement plus simple pour toi l’Australie ou la NZ, mais les challenges sont beaux aussi!
      C’était pas facile l’Argentine sans parler espagnol mais j’ai eu beaucoup de chance et tout s’est merveilleusement bien passé. 🙂

  11. Catherine sur 12 mars 2016 à 5:42

    Génial, j’adore ce concept 🙂 J’aimerais vraiment avoir la chance de pouvoir le faire au cours de ma vie 😉

Laissez un commentaire





Connect!