Aller au contenu
la plage de Sapzurro

Capurgana & Sapzurro

Publié le 06/05/2021

Capurgana, la forêt luxuriante qui encercle la plage, le calme d'un village sans voiture, les animaux de la jungle... Voici une bonne occasion de découvrir les Caraïbes en Colombie et de ralentir la cadence pour revenir à des choses simples.

CAPURGANA

Située dans le département du Chocó, au nord-ouest de la Colombie, Capurgana se trouve à la frontière avec le Panama. C’est une destination parfaite pour les aventuriers qui aiment sortir des sentiers battus. Capurgana n’est pas une île, mais on y trouve la même sensation de calme et de décontraction quand on y débarque. Ici, on se déplace à pied, à vélo ou à cheval.

Capurgana est vraiment petit. La place centrale du village sert de terrain de foot ou de base-ball pour les enfants, de pseudo rond-point, voire de parking pour chevaux. Elle est entourée de petits stands de nourriture rapide, dont le sel resto avec options végétariennes de la ville.

Depuis Capurgana, on peut faire de belles randonnées et facilement se rendre à d’autres spots tels que la baie El Aguacate ou Sapzurro.

le village de Sapzurro - Chocó

QUE FAIRE DEPUIS CAPURGANA ?

Les piscines naturelles de la Coquerita

C’est l’une des randonnées les plus rapides à faire depuis Capurgana, entre 1h et 1h30 de marche. Vous allez y découvrir la maison construite par un pêcheur avec que des matières recyclées et vous pourrez vous baigner dans des piscines d'eau naturelle et vous détendre dans les hamacs avec une boisson fraîche. Pour être honnête, le spot n’est pas méga impressionnant, surtout qu’on voit beaucoup de plastique échoué partout sur les rochers en chemin, mais c'est quand même sympa à faire. Et puis, la pollution plastique sur les côtes, c’est malheureusement visible presque partout au nord-ouest de la Colombie.

Prix de l’entrée : 3.000 COP

la coquerita - Capurgana
randonnée à Capurgana

Le village aux eaux limpides de Sapzurro

Voici une randonnée qui m’a vraiment plu ! 2h de marche à descendre et monter dans l’humidité de la forêt tropicale. C’était tellement calme, on n’a pas croisé beaucoup de monde sur le chemin. En revanche, on a vu une tonne de papillons et on a entendu les singes hurleurs s’exprimer.

Dès le début de la randonnée, on savait qu’on partait à l’aventure. Pour emprunter le sentier vers Sapzurro, il faut traverser la piste d’atterrissage de la ville. Tranquilo quoi ! Au début, je me suis dit qu’il fallait quand même faire super gaffe, bien regarder à droite et à gauche avant de traverser, au cas où il y aurait un avion qui vient se poser à ce moment-là. Et quand je suis arrivée et que j’ai vu des dizaines de personnes marcher tranquillement, je me suis détendue. Je me suis souvenue que tout est possible en Colombie !

Sapzurro est un tout petit village de pêcheurs. Si vous cherchez de la tranquillité, vous serez ravis ! D’ailleurs vous pouvez y rester dormir, c’est plus calme que dans le centre de Capurgana, mais c’est aussi beaucoup plus difficile d’accès. Les restaurants, bars et hôtels se comptent presque seulement sur les doigts d’une main !

Prix de l’entrée du sentier de randonnée : 10.000 COP

la piste d'atterrissage de Capurgana
randonnée dans la jungle du Chocó
randonnée à Capurgana
Sapzurro - Chocó

Cabo Tiburón

À seulement 15 minutes à pied de Sapzurro se trouve Cabo Tiburón et sa splendide plage déserte. Il y avait juste des militaires quand j’y suis allée, ambiance chaleureuse garantie ! Pour la petite anecdote, en demandant mon chemin à une grand-mère assise devant chez elle devant le village, elle m'a dit qu'avant, il y avait des requins, mais plus maintenant. Haha ! Je lui ai demandé la direction de Cabo Tiburón (tiburón veut dire requin en espagnol), elle avait l’air tellement contente de m’annoncer qu’il n’y avait plus de requins dans le village. Elle n'avait pas trop compris ma question, mais elle m’a donné le sourire !

Sapzurro - Chocó

Traverser la frontière avec le Panama pour aller à la Miel

Depuis Sapzurro, il y a un chemin d’une trentaine de minutes à pied qui mène à la plage la Miel. Pour aller à la Miel, il faut traverser la frontière avec le Panama. Et oui, la plage la Miel est au Panama ! Il vous faudra donc passer le poste de frontière en haut d’une colline. Pensez à amener votre passeport avec vous.

Malheureusement, je n’ai pas pu y aller car je me suis rendue dans cette région en mars 2020, quelques jours avant que le Covid-19 prenne l’ampleur qu’on lui connait maintenant. Les choses sont allées tellement vite, enfin bon, vous savez… Ce jour-là, j’aurais pu traverser la frontière avec le Panama car j’habitais en Colombie depuis plusieurs années, mais mon frère, avec qui je voyageais et qui venait d’arriver en Colombie 15 jours avant, non. Tant pis pour nous !

Prix : 2.000 COP pour aller à la plage

le village de Sapzurro - Chocó
le village de Sapzurro - Chocó

La Aguacate

Nous nous sommes rendus à la baie Aguacate en petit bateau à moteur (lancha en espagnol). Arrivés à la baie, nous avions l’impression d’être à l’autre bout du monde. Il n’y a rien autour, seulement une auberge et un restaurant à 10 min à pied en continuant après la plage. C’est là où nous avons déjeuné. Il vaut mieux prévoir d’amener quelques casse-croutes et de l’eau d’ailleurs, juste au cas où.

J’ai donc passé plusieurs heures à lire et admirer les oiseaux plonger tête la première dans la mer pour se nourrir. L’eau est d’une couleur vert émeraude ici, à l’inverse des autres plages de la région. En revanche, je ne me suis pas baignée car la mer était assez agitée et il n’y avait pas de plage. Ni personne autour d’ailleurs. Je ne suis pas la meilleure des nageuses, je me suis dit que c’était plus prudent de siroter un cocktail à la noix de coco fraîche à la Cabaña Cruz del Mar. C’est apparemment un super spot pour le surf et la plongée sous-marine.

Nous avons finalement décidé de rentrer à pied plutôt que d’attendre notre bateau en fin de journée. Tout d’abord parce que j’avais de gros doutes sur le fait qu’il allait revenir, on était les seuls à l’aller, j’ai laissé mon instinct me guider et me dire que c’était plus prudent de rentrer plus tôt et à pied. La marche n’était pas la plus agréable ici, beaucoup de déchets plastiques à nouveau sur les côtes.

Prix : Entre 35.000 et 40.000 COP pour se rendre en bateau à Aguacate et Playa Soledad. Pensez à arriver au port de Capurgana avant 9h cependant, sinon il ne reste que des bateaux individuels disponibles et c'est plus cher.

la Aguacate - Capurgana
la Aguacate - Capurgana

Découvres
12 astuces qui
vont te donner
le courage
& la confiance nécessaire pour
partir à l'aventure.

Découvres 12 astuces qui vont te donner
le courage & la confiance nécessaire
pour partir à l'aventure.

Voir les tortues naître sur la plage

Au mois de septembre, vous pouvez voir des centaines d’œufs de tortues éclore sur la plage d’Acandí. Le mieux est de trouver un tour organisé par des professionnels de la région pour vous assurer de ne pas déranger les animaux, d’autant plus que les tortues Caná, les plus grosses tortues au monde, sont malheureusement en voie d’extinction. Vous pouvez donc les voir tout en soutenant un projet de préservation.

Où dormir à capurgana ?

Cabaña Túcan - Capurgana

Logement très sympa car éloigné du centre du village donc très calme. On peut entendre la mer, voir des colibris dans le jardin tropical et il y a même des singes et des paresseux qui viennent à proximité tous les matins. Gardez les yeux bien en l'air ! J'ai vu des toucans sur le sentier qui mène au village !

Emplacement : 20 min de marche jusqu'au village
Type de logement : hôtel
Prix : €€

Bahia Lodge - Aguacate

Situé à Aguacate, avec vue sur la mer, ces cabanes sont parfaite pour se reposer. Construites avec des matériaux naturels, le lieu invite à la connexion avec la nature. Très reposant.

Emplacement : au pied de la baie Aguacate
Type de logement : cabanes privées
Prix : €€€

Quelle est la meilleure saison pour visiter capurgana ?

Tout dépend si vous avez le mal de mer ou pas !

Entre le mois d’avril et le mois de novembre, la mer est plus calme dans cette région donc c’est un peu plus tranquille pour vous déplacer en lancha. Je m’y suis rendue au mois de mars et la mer était encore bien agitée à ce moment-là. Entre novembre et février, les courants sont bien forts ce qui rend la baignade plus compliquée et les côtes sont vite chargées de déchets ramenées par les vagues. Sans parler des déplacements en lancha qui peuvent devenir effrayants.

La haute saison touristique en Colombie se déroule pendant le mois de décembre et en février, pendant la Semaine Sainte. Ce n’est donc pas l’idéal de vous y rendre si vous souhaitez être au calme. J’ai entendu dire que les cascades pouvaient être sèches au mois de mars car c’est la saison la plus chaude.

un toucan près du village de Capurgana

Comment aller à capurgana depuis medellin ?

Il n’y a aucune route menant directement à Capurgana. Il faut s’y rendre en bateau ou en avion. Je vous conseille de prendre le bus jusqu’à Necocli ou Turbo, puis le bateau.

Bus jusqu’à Necocli puis bateau à Capurgana :
Voilà l’option que j’ai choisie avec un départ à 20h de Medellín et l’arrivée à Necoclí à 6h le lendemain matin. Le trajet en bateau depuis Necocli est plus court, donc plus confortable, que celui depuis Turbo. Le bateau Necoclí-Capurgana dure 1h30

Prix de bus Medellín-Necoclí : 73.000 COP

Prix de l’aller simple en bateau : 75.000 COP + la taxe portuaire de $2.000 une fois arrivé à Capurgana. Les billets de bateau peuvent être achetés le jour même à l’embarcadère, mais en période de haute saison il vaut mieux réserver à l’avance.

 

Bus jusqu’à Turbo puis bateau à Capurgana :
Vous pouvez vous rendre jusqu’à Turbo, qui se trouve plus proche de Medellín. En revanche, la ville n’a pas très bonne réputation et le trajet de bateau dure une heure de plus. Croyez-moi, vous allez avoir envie que ce trajet en bateau soit le plus court possible…

 

En avion :
il y a quelques vols arrivant à Monteria ou Acandí. Il vous faudra tout de même vous rendre à Necocli en bus ensuite (2h30 de route), puis prendre la lancha jusqu’à Capurgana. Si vous êtes à Bogotá, ça peut être la solution la plus rapide, sinon le bus direct depuis Necocli me parait l’option la plus simple.

Informations pratiques

Capurgana est éloigné de tout. C’est d’ailleurs ce qui fait son charme !

  • Préparez-vous à ce que le wifi ou la connexion téléphonique ne fonctionne pas toujours et qu’il y ait éventuellement des coupures de courant. Si vous cherchez un service all inclusive 5 étoiles, ce n’est pas la bonne destination pour vous ! Ici, il faut être patient et garder le sourire.
  • Avant de prendre le bus, pensez à emporter suffisamment de liquide avec vous parce qu’il n’y a pas de banque ni de guichet automatique à Capurgana ou Sazpurro. De plus, il est très très rare que les magasins, restaurants ou hôtel acceptent la carte bancaire. Il va vous falloir du cash !
  • Mettez vos affaires dans un sac poubelle avant de faire le trajet en bateau jusqu’à Capurgana. Évitez aussi de prendre un petit-déjeuner trop costaud avant étant donné que ça brasse pas mal.
  • Ne prenez que le nécessaire dans vos bagages car le poids maximum autorisé sur les lanchas est de 10kg.
  • Pensez à réserver votre voyage en lancha un jour à l’avance. Les bateaux sont vite complets.
  • Je vous conseille aussi de réserver l’aller-retour du bus dès le début car vous pouvez réserver votre retour en bus depuis le village, mais ils ajoutent 8% de commission sur le paiement en carte bancaire.
  • Pensez à prendre un bon sac de couchage bien chaud pour votre trajet en bus car la climatisation est à fond pendant toute la nuit et vous risquez de vous congeler les orteils.
  • Pensez à prendre de bonnes chaussures de marche pour les randonnées.

CE SITE WEB CONTIENT DES LIENS AFFILIÉS

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faire défiler vers le haut