Voyage en Patagonie

PATAGONIE : MON PLUS BEL ATTERRISSAGE

Me voici en direction de la Patagonie et de ses glaciers ! La simple évocation de ce nom fait rêver. Terres du bout du monde, mythes littéraires, ethnies disparues… Je ne vais pas être déçue du voyage !

Voir la Cordillère des Andes du ciel

Départ en avion de Buenos Aires pour me rendre à El Calafate, ville la plus proche des glaciers d’Argentine. Si vous vous rendez en avion à Santiago de Chile, au Chili, ou bien dans le sud de l’Argentine, ne passez pas à coté de ce spectacle à couper le souffle ! Jetez un œil par le hublot et profitez de la vue. Vous pourrez ainsi vous perdre dans les reliefs de la cordillère des Andes, admirer ses cimes enneigées et ses lacs limpides. Quand a l’atterrissage à l’aéroport d’El Calafate, mamma mia ! La cerise sur le gâteau ! Imaginez vous au milieu de nulle part, perdu dans l’immensité des montagnes, et d’un seul coup apparaît une piste d’atterrissage pas bien grande. Vous ajoutez à cela un lac aux eaux turquoise d’une clarté irréelle. Le décor est planté ?
Attendez ! N’imaginez plus ! Regardez !!

Voler au dessus de la Cordillère des Andes
Prendre l'avion direction la Patagonie
l'aéroport d'El Calafate en Patagonie

Le vent souffle !

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre de la ville d’El Calafate. A vrai dire, je ne m’attends à rien… C’est la ville étape avant la visite des glaciers et moi je suis venue pour voir le glacier Perito Moreno. Et bien je dois admettre que je suis agréablement surprise. El Calafate est une ville poussiéreuse très charmante. Elle a un goût de station de ski démodée. Il n’y a qu’une seule rue commerçante où les piétons prennent le temps de se promener, les automobilistes laissent passer les piétons quand ils traversent, les serveurs des restaurants ont toujours deux mots agréables à échanger avec leurs clients et on se salue facilement dans la rue. Ca change du rythme effréné de la capitale, Buenos Aires ! Je ralentis donc la cadence et prends le temps de savourer un bon chocolat chaud tout en assistant à un spectacle pas banal : en Patagonie, les chiens des rues sont les maîtres des lieux. Ils errent par dizaines et ont une drôle d’idée en tête: se jeter sous les roues des voitures en mouvement pour en mordre les pneus. La première fois que j’ai vu ca, j’ai fait des grands signes à la voiture concernée pour lui dire de faire attention au pauvre petit toutou en dessous de son véhicule ; mais quand j’ai vu que la scène se répétait toutes les 5 minutes avec plusieurs chiens, je me suis dit qu’il y avait forcément un concours de lancé dans le cercle canin d’El Calafate et j’ai arreté de m’inquieter…

El Calafate - Patagonie

La ville d’El Calafate est d’un calme reposant. Entourée de monts enneigés, de steppes à perte de vue battues par les vents et du magnifique Lago Argentino, c’est une étape idéale pour votre voyage en Patagonie. Le seul bruit audible au final, c’est le souffle du vent. En revanche, on se demande comment ces populations aujourd’hui disparues, vêtues simplement de peaux de bêtes et le corps enduit de graisse de phoque, ont fait pour survivre dans un environnement si hostile pendant aussi longtemps. Le climat est vraiment extrême ! Faites attention, les hôtels ne sont pas ouverts toute l’année. Beaucoup d’habitant de la ville sont saisonniers et migrent vers le nord du pays pendant l’hiver. La meilleure saison pour visiter la Patagonie s’étend d’octobre à avril.

Quel bruit fait un glacier ?

Quelle drôle de question vous vous dites ? Et bien non, un glacier ça bouge, ça avance, ça gronde ! C’est d’ailleurs une des principales motivations qui entraine le voyageur à venir visiter le glacier Perito Moreno. C’est l’un des glaciers les plus accessibles au monde. Et, petit détail mais pas des moindres, c’est l’un des rares qui ne soit pas en régression sur cette foutue planète ! Il avance d’environ deux mètres par jour et de 700 mètres par an. De plus, le front du glacier fait approximativement 5 000 mètres de long. Il apparaît donc devant vous à perte de vue. Vous pouvez vous approcher au plus près de ce géant de glace grâce à un système de passerelles en vous rendant au Parque Nacional los Glaciares. Il y a quelques années, on pouvait même se rendre encore plus près, au bord du lac, mais cette partie du circuit a été fermée suite à des accidents mortels. Pas d’inquiétude, le circuit aujourd’hui ne comporte absolument aucun risque, si ce n’est celui de rester des heures à observer ce glacier magnifique… Le Perito Moreno étant en mouvement et la pression de la glace étant trop forte, on peut admirer des blocs entiers se détacher et s’effondrer dans le Lac Argentino. Et là, patatra ! Un bruit sourd et tonitruant à la fois résonne, une grosse vague se forme, et un nouveau petit iceberg est né ! Une impression de fin du monde et la sensation que nous aussi nous allons tomber dans cette eau glacée… Vraiment ce glacier nous procure des sensations fortes ! Et bonne nouvelle : ce phénomène se produit quasiment tous les jours, donc vous ne devrez pas passer à côté ! Voir et entendre le glacier Perito Moreno est une expérience inoubliable. On comprend alors qu’il y a différentes manières de visiter le glacier Perito Moreno : on peut le voir, on peut l’entendre mais on peut également le sentir en faisant un trekking très spécial

Voir les glaciers de Patagonie
le glacier Perito Moreno en Argentine
aller voir les glaciers de Patagonie

8 Comments

  1. Gilbert Lerouge on 20 March 2018 at 12:50 am

    Bonjour, “En revanche, on se demande comment ces populations aujourd’hui disparues, vêtues simplement de peaux de bêtes et le corps enduit de graisse de phoque, ont fait pour survivre dans un environnement si hostile pendant aussi longtemps. Le climat est vraiment extrême !”
    Pas des peuples disparus, des peuples massacrés. C’est probablement un des plus importants génocide de l’histoire. Massacrés jus-qu’un peu après 1950. Maintenant, après les avoir exterminé (couvertures empoisonnées, nourriture empoisonnée, viol des femmes et donc maladies vénériennes, massacre par les “propriétaires” terriens (les “indiens” n’étant évidemment propriétaires de rien…), etc), on fait des recherches archéologiques pour trouver comment ils vivaient. L’imbécilité blanche n’a pas de limite. (je suis blanc)

  2. rodiere on 22 September 2015 at 8:07 pm

    Coucou ! j’aimerai savoir si tu sais si ils acceptent les chiens en Patagonie ? en chambres d’hôtes ou autre pour y aller en vacances avec mes deux huskys..
    Super blog ! ça donne envie.. merci pour ces images à couper le souffle.

    Anais

    • Amélie on 22 September 2015 at 8:17 pm

      Bonjour Anais et merci pour ton commentaire.

      J’en ai aucune idée puisque je n’ai jamais voyagé avec un animal, je me suis jamais posé cette question…
      Mais j’ai un gros doute. A savoir que la plupart des endroits en Patagonie sont des parcs nationaux avec tout un tas d’animaux sauvages, et que je n’ai pas vu de touristes avec animaux sur place. Mais il y a beaucoup de chiens “libres” (je ne suis pas sûre qu’ils soient sauvages) dans les rues d’El Calafate.

      Tu habites déjà en Argentine ou tu vas prendre l’avion avec tes chiens ?

  3. […] vers El Calafate, ville poussiéreuse à l’atmosphère très particulière. C’est le point d’accès vers les glaciers. Hyper touristique, cette ville reste quand même charmante car elle est différente du reste de […]

  4. Voyage en Patagonie, Argentine - quoi visiter? on 11 August 2014 at 7:43 am

    […] vous trouverez tout ce dont vous avez besoin dans les nombreuses boutiques de sport de la ville El Calafate. Moi j’ai par exemple louer des gants de ski pour la journée. Bon j’ai aussi acheté un […]

  5. Henri G on 31 July 2014 at 1:40 pm

    Salut Amélie, un grand bravo pour ton blog, très intéressant. Je t’envie d’avoir pu voyager dans autant de pays déjà ! Trop bien !

    • Amélie on 31 July 2014 at 3:05 pm

      Merci Henry! Alors quand est-ce que tu prends ton sac à dos toi aussi??? 😉

Leave a Comment





This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.