Powered by ZigaForm version 4.0 Skip to content
Voyage au Venezuela

PEUT-ON VOYAGER AU VENEZUELA ?

Le Venezuela, « le secret le mieux gardé des Caraïbes » comme le disent ses habitants… Pourquoi personne ne voyage au Venezuela ? Comment se fait-il qu’un pays réputé pour ses plages paradisiaques et ses paysages à couper le souffle ne soit pas touristique ?

Goûter aux plages des Caraïbes

Le Venezuela, ce petit pays qui fascine par la variété de ses paysages. Des plages paradisiaques des Caraïbes aux cimes enneigées des Andes, tout en passant par l’Amazonie, la savane et ses tepuis. C’était la première fois que je mettais les pieds aux Caraïbes. J’étais très impatiente et j’ai savouré chaque instant !

Les plages les plus sauvages se trouvent au nord-ouest du pays. Le parc national de Morrocoy est absolument superbe. Parsemé d’iles, de mangroves et de grottes, vous y trouverez de magnifiques plages aux eaux turquoise et au sable blanc. La visite des îles appelées les cayos se fait à bord d’une barque. Le cayo Sombreroet le cayo Sal sont les plus visités. Ce sont les plages à la mode où tous les vacanciers viennent passer la journée. A déconseiller si vous recherchez calme et tranquillité ! Ils sont bondés de vénézuéliens, et même si c’est dépaysant, ce ne sont pas les îles que j’ai préférées. En revanche, l’île de Morrocoy est parfaite ! J’y ai vu des étoiles de mer énormes et j’ai mangé le poisson fraîchement péché les fesses dans l’eau. Une petite barque de pêcheurs faisait office de restaurant flottant…

le parc de Morrocoy au Venezuela
le sanctuaire de la Vierge - Morrocoy au Venezuela
des vacances à Isla de Coche au Venezuela

Vous pouvez également visiter le sanctuaire de la Vierge Marie une fois dans le coin. Ces falaises qui plongent dans l’eau sont ornées de toutes sortes d’objets fétiches. Ah ! Les Vénézueliens et la religion… Pour vous rendre à toutes ces îles, vous séjournerez dans l’un des anciens villages de pêcheurs Chichiriviche ou Tucacas. Si le parc national et ses îles sont magnifiques, les villages ne sont eux visiblement pas prés pour le tourisme. L’architecture n’obéit à aucune loi, si ce n’est à celle de la construction sauvage, et un effort important reste à faire dans la collecte des détritus.

A proximité du parc de Morrocoy se trouve le désert de Coro. Coro est l’une des plus vieilles villes du Venezuela et vous tomberez sous le charme de ses rues colorées et de son architecture coloniale.

la ville de Coro au Venezuela

Los Roques est sûrement l’archipel le plus connu du Venezuela. Je rêvais d’aller là-bas mais ce n’était pas dans mon budget, donc je me suis contentée de l’Isla Margarita et de l’Isla de Coche. Et j’ai expérimenté pour la première fois de ma vie le séjour au ressort, chose que je n’aurais jamais pensé faire dans ma vie… Il semblerait pourtant que ça soit la façon la plus simple de voyager au Venezuela. Au programme, plages, piscines et spectacle ridicule avec froufrous et paillettes. Bon au final, c’était pas si mal que ça…

Est-il prudent de voyager au Venezuela ?

Même si les plus belles plages du monde sont au Venezuela,
peut-on vraiment y voyager ?

C’est vrai que le pays a mauvaise réputation. Malheureusement, ce n’est pas un cliché et le Venezuela est vraiment une destination à risque. Caracas est la deuxième ville la plus dangereuse au monde ! Moi j’ai rendu visite à des amis vénézuéliens qui m’ont hébergé et m’ont accompagné partout, donc j’ai évité les problèmes. Mais j’ai à peine marché dans les rues de la capitale. On faisait nos emplettes dans les centres commerciaux et on se déplaçait si possible en voiture. Il m’est arrivé de voir une pancarte interdiction d’emmener votre arme à l’entrée d’un resto. Ça m’a tout de suite mise au parfum… Par exemple, mes amis qui habitent Caracas ne sortent jamais dans un bar ou une boite de nuit qu’ils ne connaissent pas. Ils vont toujours dans les mêmes endroits pour éviter les ennuis. Ambiance détendue quoi !!

Peut-on alors voyager tout seul en sac à dos au Venezuela ?

Malheureusement, c’est très difficile de voyager tout seul au Venezuela. J’ai fait en sorte de me dissimuler et de ne surtout pas montrer que j’étais une touriste quand j’y étais. Je ne parlais jamais en français dans la rue et j’emportais le strict minimum avec moi dans les grandes villes : un peu d’argent dans ma poche de jean et basta ! C’est pour cette raison d’ailleurs que je n’ai pas beaucoup de photos… Ne serait-ce que prendre le taxi c’est risqué là-bas. On m’a dit de ne jamais en prendre un comme ça, dans la rue, toute seule. Mes amis m’ont toujours réservé un taxi qu’ils connaissaient personnellement ou bien ils m’accompagnaient.

taxi Caribe - voyage au Venezuela

Découvres
12 astuces qui
vont te donner
le courage
& la confiance nécessaire pour
partir à l'aventure.

Découvres 12 astuces qui vont te donner
le courage & la confiance nécessaire
pour partir à l'aventure.

Et au delà de l’insécurité, il est très difficile de se déplacer au sein même du pays. Par exemple, j’ai eu mille peines à acheter un billet d’avion intérieur. J’ai du filer un pot de vin (soit du rhum et du lait) pour pouvoir décoller. Et oui, le pays est corrompu et tout fonctionne grâce aux contacts et aux connaissances… Alors vous pouvez toujours tenter le bus mais tout le monde vous le déconseillera car les routes ne sont pas en bon état et il n’y a pas d’éclairage public la nuit, donc ça prend des plombes. Et puis, surtout, il faut pas se faire remarquer pour éviter les ennuis. Là encore je l’ai fait mais j’ai pas fait la maligne et j’étais pas méga à l’aise… Et tout ça, c’est sans compter sur la conduite des vénézuéliens !  J’ai vu mes amis boire la bouteille de rhum directement au goulot à 10h du matin devant les policiers à la station essence. Et tout est normal ! Les accidents de la route sont tout de même la 2ème cause de mortalité du pays…

Le pays n’a pas vraiment les structures permettant d’accueillir un tourisme international. Clairement, vu ce qui se passe ces dernières années là-bas, on comprend mieux pourquoi le tourisme n’est pas une priorité pour le gouvernement. Par exemple, le téléphérique de Mérida était l’une des principales attractions de la ville car c’est l’un des plus hauts périphériques du monde. Seulement il est en réparation depuis près de 4 ans maintenant… Si vous voulez en savoir plus sur la situation du Venezuela, rendez-vous sur cet article : Mais que se passe-t-il au Venezuela ?

La Solution pour Voyager au Venezuela

Mais alors comment faire pour voyager au Venezuela ?

Vous pouvez rendre visite à des connaissances sur place qui vous guideront partout comme je l’ai fait. Mais si vous n’avez pas d’amis vénézuéliens, pas de panique ! Vous pouvez toujours partir avec une agence de voyage.

Shark Beach en Australie

Toutes les agences de voyage ne se valent pas, mais j’en ai trouvé une qui m’a séduite : TraceDirecte. C’est une agence basée en France qui travaille directement avec une agence locale au Venezuela. Ils prennent soin de respecter les populations locales et de protéger l’environnement, ce qui est vraiment un plus pour moi. Il n’y a aucune conscience écologique au Venezuela car les habitants ont trop de problème au quotidien pour penser au lendemain. L’argent généré par le tourisme responsable devrait permettre de rétablir ce déséquilibre.

Pas de problème de sécurité dans ce cas-là car tous les transferts sont pris en charge par l’agence locale, et puis quand vous êtes loin des grandes villes ça ne craint plus de toute façon. Moi, leur trekking sur le mont Roraima me fait rêver. Je me suis rendue dans la Gran Sabana, à côté de l’Amazonie, et les tepuis, ces énormes formations rocheuses bizarres, me faisaient de l’œil. Je les ai vu, mais j’aurais adoré les escalader !

Publié le

9 March 2015

7 Comments

  1. Capitaine Rémi on 28 April 2015 at 9:06 pm

    Bonjour Amélie, je me suis permis de te citer dans mon dernier article sur le Venezuela : http://capitaineremi.com/maraicaibo-venezuela-contre-bande-et-penurie-927/
    Ayant récemment ‘visité’ ce pays, j’ai lu pas mal d’articles sur le sujet dont le tien qui est très clair !

    • Amélie on 29 April 2015 at 1:17 am

      Tu as bien fait! Ton article est super clair aussi.
      Il dépeint la réalité sans faire du sensationnel. Il est juste! 🙂
      Et c’est important de partager ce genre d’info car trop peu de personnes sont au courant…
      Bien à toi!

  2. […] J’étais au Venezuela en vacances chez une amie pour les fêtes de fin d’année. Nous étions dans un petit village andin, à la frontière avec la Colombie et nous prenions l’avion pour aller voir les plages des Caraïbes. […]

  3. Voyage au Venezuela: que faire en vacances? on 19 March 2015 at 3:39 am

    […] pouvez lézarder sur les plages paradisiaques des Caraïbes, tout en mangeant du poisson et des fruits de mer fraichement pêchés avec un verre de rhum […]

  4. LadyMilonguera on 9 March 2015 at 11:11 am

    Ce doit être un pays vraiment magnifique que je visiterais avec grand plaisir, pour peu qu’il devienne plus sûr.

  5. Nathalie (Voyageurs Sans Frontières) on 9 March 2015 at 9:57 am

    Merci pour toutes ces infos et ces recommandations. C’est vrai que le Venezuela n’est pas vraiment un pays qu’il me viendrait à l’esprit de visiter mais, pourquoi pas!

    • Amélie on 11 March 2015 at 3:12 am

      Oui, en espérant que la situation s’améliore rapidement. Ca fait trop longtemps que ça dure maintenant…

Leave a Comment





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll To Top