Skip to content
les nénuphars géants du lac Yahuarcaca

Un voyage à Leticia
L’Amazonie colombienne

Depuis que je suis arrivée en Colombie il y a 3 ans je rêve d’aller à Leticia. Rien qu’en prononçant ce nom, j’ai l’impression de susurrer un mot doux et mystérieux. Ce voyage a été plus sportif que doux pour moi, mais il m'a fait tellement du bien.

Leticia : capitale de l’Amazonie colombienne

Leticia, on y va à uniquement en avion, et l’atterrissage est assez incroyable car on ne voit la piste qu'au dernier moment. Avant cela ce n’est que du vert à perte de vue. Regarder par le hublot et penser que j’étais au-dessus de la forêt amazonienne… Juste cette pensée m’a gonflé le cœur de bohneur. J’étais surprise de voir comme un brouillard au-dessus de la forêt. Je m’attendais à découvrir un vert intense et sombre mais c’était un vert plutôt clair et flou, à cause de la chaleur et de l’évaporation. Il y avait 80% d’humidité à Leticia quand j’y suis allée, il doit s’en passer des choses dans l’air… On aurait dit que les arbres transpiraient et qu’on pouvait le voir à l'oeil nu. Assez fou !

Dès que j’ai posé le pied à Leticia, j’avais l’impression d’être dans un rêve. J’ai toujours été fascinée par la force de la nature et très touchée par la cause environnementale. Je ne peux pas regarder un documentaire sur le réchauffement climatique sans être perturbée pendant plusieurs jours. Un vrai dilemme car j’ai besoin de voir ses images et de comprendre, de m’informer pour pouvoir prendre des décisions et changer mon style de vie, je veux avoir le moins d’impact possible, m’améliorer. Mais en même temps toutes ces images et informations me rendent tellement triste. Je pense que vous voyez tout à fait ce que je veux dire…

Donc en atterrissant à Leticia, j’avais l’impression d’arriver dans un endroit que je connaissais (probablement parce que j’en avais tellement rêvé) mais que je n’avais jamais vu de ma vie. J’ai voulu marcher dans les rues tout de suite, découvrir, capturer ses premières sensations, ne rien perdre. J’ai donc décidé d’aller au centre-ville en marchant depuis l’aéroport. Les chauffeurs de taxi m’ont regardé bizarrement en me voyant partir haha ! C’est vrai qu’il fait tellement chaud que ce n’est pas le plus confortable. Mais honnêtement, j’ai vraiment apprécié ces 30 minutes de marche. Je trouve que les premières sensations ressenties dans une ville sont tellement précieuses. Et la première sensation que j’ai eu à Leticia a été : « Wahou, mais quelle est cette odeur de fou ? » Une odeur de bois, mais pas le bois coupé, ni l’odeur de la forêt qu’on connait en Europe ; c’était une odeur que je ne connaissais pas, un peu comme de l’encens, une odeur enveloppante et omniprésente.

Que visiter à Leticia et où dormir ?

Bon pour info, pas besoin de marcher normalement, votre hôtel vient vous chercher à l’aéroport. C’est juste que moi je ne suis pas vraiment toujours bien organisée et un peu tête brulée… En tout cas l’auberge où j’ai dormi avait envoyé quelqu’un à l’aéroport pour moi et ils étaient inquiets de ne pas m’y voir et m’attendaient avec impatience. Ils n’ont pas été déçus de me voir arrivée toute rouge et transpirante haha !

Je vous conseille vraiment cet endroit car tous les membres de l’équipe sont tellement agréables qu’on a l’impression de faire partie de la famille immédiatement. Et ils aiment leur ville et la forêt. Ils t’en parlent avec les yeux qui brillent, ils connaissent tellement de choses qu’on ne connait pas et ils aiment les partager. En revanche, si vous pouvez éviter d’y aller pendant le week-end c’est mieux, car les samedis soirs on entend pas mal de musique depuis les chambres. Ce n’est pas de la faute de l’auberge, c’est comme ça partout en Colombie. Vous trouverez plus d'informations sur l’auberge ci-dessous.

La Jangada

Vous pouvez y aller les yeux fermés ! Marta vous accueillera avec son sourire chaleureux et toute sa bienveillance. Bien située, l'auberge vous offre le petit-déjeuner, l'eau potable et beaucoup d'histoires sur l'Amazonie à écouter.

Emplacement : à 900m du centre-ville de Leticia
Type de logement : auberge de jeunesse
Prix : €

Leticia est une petite ville dont on fait rapidement le tour mais je vous conseille quand même d’y passer au moins une demi-journée. Commencez par visiter le musée d'ethnographie qui est gratuit et permet de comprendre davantage l’histoire des différentes communautés, leurs styles de vie, et de prendre conscience de la richesse et de l’étendue de l’Amazonie.

Leticia depuis le clocher de l'église
voir le coucher de soleil et les centaines de perroquets à Leticia

Une autre chose à ne pas louper à Leticia, c’est le coucher du soleil. Premièrement parce que le soleil est rouge flamboyant. Ensuite parce que c’est le moment pour les petits perroquets verts de rentrer à la maison. Des centaines et des centaines de ces oiseaux se retrouvent sur la place principale pour manger les fruits des palmiers. Ils font un bruit incroyable et à 17h c’est l’heure de pointe, les branches des arbres plient sous le poids de tous ces petits oiseaux. Vous ne pouvez pas louper la place principale, elle se trouve en face de l’église et vous la reconnaîtrait grâce à l’odeur des cacas de perroquets haha ! Vous pouvez d’ailleurs monter au clocher de l’église pour avoir une vue panoramique de la ville. Ça ne coûte que quelques pesos.

Quel genre de voyage faire en Amazonie ?

L’Amazonie est tellement incroyable, on peut y faire des tonnes de choses. Mais la question la plus importante n’est pas « que-ce qu’on peut visiter ? » mais plutôt « comment visiter l’Amazonie ? ». Tous les voyages ne se valent pas. Je ne vous apprends rien en vous disant que cette région du monde a encore plus besoin de notre attention et de notre protection.

J’ai appris pendant ce voyage que le tourisme écoresponsable et durable avait un vrai impact positif sur cette région. Pourquoi ?
Parce qu’il y a beaucoup de personnes qui habitent en Amazonie (les communautés indigènes et les colombiens, brésiliens, péruviens, etc.) Ces personnes doivent, comme nous tous, pouvoir manger. Et le tourisme responsable permet de subvenir à leurs besoins (en plus de partager des connaissances précieuses).
Parce que les autres sources de revenus sinon se résument à abattre des arbres pour les vendre, pour cultiver du soja ou autre, ou bien à chasser ou capturer des animaux pour les vendre.
Et parce que la manière dont tu dépenses ton argent, même pendant tes vacances, peut avoir un impact politique. 🙂

Depuis Leticia, tu peux visiter l’Amazonie à pied ou bien en bateau seulement. Naviguer sur le fleuve Amazone est l’option la moins fatigante. Tu pourras notamment voir des dauphins roses. Tout en gardant en tête bien évidement que l’Amazonie est vaste, que ce n’est pas un zoo, donc il n’y a aucune garantie par rapport aux animaux que tu vas pouvoir apercevoir, même si probablement ils sont très proches et tout autour de toi ^^.

pirogue sur le lac Yahuarcaca
baignade avec les piranhas dans le lac Yahuarcaca
les arboles caminantes ou arbres marcheurs d'Amazonie

Découvres
12 astuces qui
vont te donner
le courage
& la confiance nécessaire pour
partir à l'aventure.

Découvres 12 astuces qui vont te donner
le courage & la confiance nécessaire
pour partir à l'aventure.

Ou bien tu peux faire comme moi et t’enfoncer dans la jungle pendant plusieurs jours en marchant des dizaines de kilomètres par jour et en dormant en hamac dans des campements improvisés. Ce trekking d’immersion a été une des expériences les plus folles de ma vie. Je vous en parlerai plus en détails sur le blog très vite !

Depuis Leticia tu peux facilement te rendre en bateau au Pérou ou au Brésil en quelques minutes seulement. Ce moment où tu vois les côtes de 3 pays différents depuis ton embarcation et quand on te demande « tu préfères aller au Brésil ou au Pérou aujourd’hui ? », quand même, ça fait sourire ! C’est pas une question qu’on me pose tous les jours non plus… Par contre ne vous attendez pas en grand-chose des différents ports, ce sont des zones plutôt pauvres et chaotiques.

Tu peux aussi aller voir les écosystèmes des différents lacs, comme celui de Yahuarcaca et avoir la chance d’apercevoir là encore pleins d’animaux.

J'ai entendu dire qu'il valait mieux éviter d'aller sur l'Île aux singes qui est une attraction touristique bien rodée, où tout est propre en surface mais plutôt douteux dans le mode de fonctionnement. Même si c'est sympa d'avoir une photo d'un singe, mieux vaut se demander pourquoi les singes viennent sur ton épaule et à qui revient l'argent que tu payes.

Visite du Lac Yahuarcaca

Le lac Yahuarcaca se visite différemment en fonction de la saison. J’y suis allée au mois d’août, pendant la saison sèche. J’ai donc pu marcher dans les mangroves, y découvrir les árboles caminantes, ces arbres géants qui s’étendent sur plusieurs mètres et ne meurent jamais, en apprendre un peu plus sur les plantes médicinales grâce à notre guide indigène, observer tout un tas d’oiseaux et voir la petite tête d’un singe trop mignon dépasser d’un tronc d’un arbre, en mode « c’est qui celle-là ? », avant de disparaître.

C’est assez fou car toute la zone où j’ai marché qui ressemblait à une forêt est submergée de plusieurs dizaines de mètres d’eau pendant la saison des pluies et on ne peut y accéder qu’en pirogue. J’ai vraiment envie d'y retourner pendant la saison des pluies maintenant car ça a l’air magique. Et savoir qu'il y a un autre écosystème à ce moment-là, c'est fascinant. Par exemple, je connaissais les criquets terrestres, mais je ne savais pas qu’il y avait des criquets d’eau. Même chose pour les araignées. Tous ces arbres que j’ai vus quand je marchais, ils ne meurent pas quand ils sont submergés par l’eau mais ils deviennent le lieu de refuge des poissons, serpents, etc. et parviennent à survivre grâce à l’activités de leurs nouveaux locataires.

Après cette marche super intéressante, nous sommes montés dans une pirogue sur ce lac immense. Une fois arrivés au centre du lac, on nous propose de sauter à l’eau. Il ne faut pas me le dire deux fois ! En revanche, l’autre personne avec qui je voyageais était moins enthousiaste. C’est vrai que l’eau est foncée en Amazonie, donc tu ne vois jamais ce qu’il y a à l’intérieur. Après quelques minutes dans le lac, on a commencé à se faire sucer la peau par des poissons un peu trop curieux donc on est remontés en quelques secondes sur notre jolie pirogue. Puis le guide nous propose de pêcher. Moi qui n’ai jamais pêché, je suis là encore hyper enthousiaste... mais incapable d’enlever l’hameçon de la bouche du poisson pour le libérer ! Je n’avais pas pris ce détail en compte haha ! C’est drôle d’essayer de le capturer, mais vraiment j’avais trop peur de lui faire mal en essayant de le remettre à l’eau. Ça a bien fait rire notre guide. Mais je pense que le moment où il a le plus ri, c’est quand il a péché un piranha et qu’il a vu ma tête au moment où j’ai réalisé que je me suis baignée avec des piranhas… Ah oui ! Il ne nous avait pas dit ! Il voulait nous faire la surprise !!!

Visite du lac Yahuarcaca
Visite du lac Yahuarcaca
Visite du lac Yahuarcaca
les nénuphars géants du lac Yahuarcaca

Quand voyager en Amazonie ?

Si tu écoutes les habitants de Leticia, tu peux venir tout au long de l’année en Amazonie. Et je crois comprendre pourquoi maintenant.

J’y suis allée au mois d’août. La saison sèche se déroule de décembre à mars, mais le mois de décembre est la saison haute pour le tourisme ici en Colombie, donc les prix sont plus élevés. Les mois de juillet et d’août sont plutôt secs aussi. Il a plu un peu quand j’y étais au mois d’août, mais c’était assez court et pas fort du tout. De toute façon, attendez-vous à être mouillé en permanence en Amazonie, il fait tellement humide... Le fleuve est le plus bas au mois d’août aussi. La saison sèche me parait être l’option la plus simple car il y a (logiquement) moins de moustiques, et évidement moins de pluie, donc c’est un peu plus confortable. Mais maintenant que je suis allée en saison sèche, j’ai envie d’y retourner en saison des pluies, et plus longtemps.

Comme quoi l’Amazonie a vraiment pleins de secrets…

Publié le

29 septembre 2019

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll To Top