Charleroi : la Belgique alternative

CHARLEROI
L’ART DE VIVRE À LA CAROLOFORNIENNE

Charleroi, en Belgique, a été élue ville la plus laide du monde. Voilà ce qu’on nous annonce au début de la visite… Bizarrement, au lieu de me faire flipper et de me demander ce que je fous là, ça m’a donné le sourire… J’avais envie de voir ce que Charleroi a dans le ventre !


Et bien entre les usines désaffectées, le renouveau culturel et l’explosion street art,
Charleroi ne m’a pas déçu !!

Ça sent le bitume

La journée débute dans la rue. Quoi de mieux pour apprendre à faire connaissance avec la ville ! Me voilà un dimanche matin à arpenter les rues plutôt vides des lendemains de fête. Une prostituée nous tourne le dos, un jeune fêtard qui aurait déjà dû aller se coucher depuis longtemps vient nous dire que sa ville craint, et là je me dis « Ok, bonne ambiance ! » Mais comme on le sait, il ne faut pas se fier aux apparences ! Je ne vais me laisser impressionner par si peu !

Charleroi est une ville post industrielle très populaire. Elle a fait la fierté de la métallurgie belge au 19èmesiècle. Ses habitants étaient pour la plupart des ouvriers travaillant dans les usines alentours. Beaucoup de ces usines ont fermé leurs portes aujourd’hui et la ville est en pleine métamorphose.

La ville basse est en reconstruction et il y a des chantiers à tous les coins de rue. Une fois que la ville basse sera rénovée, ce sera au tour de la ville haute ! En attendant, c’est pas très chic tout ça mais ça a poussé la ville à se renouveler et à s’adapter. Aujourd’hui, le vieux se mêle au neuf, le classique à l’alternatif et tout semble bien se passer !

la biennale de l'asphalte à Charleroi
La Ville Haute à Charleroi
dans les rues de Charleroi
street art à Charleroi

Métamorphose Urbaine

C’est dans ce paysage en chantier qu’a pris naissance l’Asphalte, la biennale de l’art urbain.  Des artistes du monde entier viennent présenter leur travail et colorer les murs de la ville.

Vous pourrez notamment reconnaître la patte d’Invader ou bien la peinture de l’homme au chapeau oiseau de Soyone Gonzalez. Ca fait du bien de voir toutes ces couleurs et certains messages donnent le sourire. Ce genre d’évènement artistique a définitivement sa place à Charleroi qui est maintenant reconnue pour son street art!

Vous ne pourrez pas passer à côté de l’Asphalte car en en arrivant dans la ville, vous serez accueillis par un énorme ‘Bisous M’chou’ coloré sur la façade de Charleroi Expo.

peinture de Soyonne Gonzalez - l'Asphalte à Charleroi
Charleroi alternatif
street art, Charleroi en Belgique

En m’éloignant un peu du centre-ville, j’ai pu voir ce à quoi ressemble le passé industriel carolo.
Nous avons fait une ballade sur le halage industriel, en suivant la Sandre de Marchienne-aux-Ponts jusqu’à la gare. On a pu y voir quelques tags mais surtout de nombreuses usines abandonnées. Des espèces de mastodontes d’aciers, des cathédrales de tôle rouillées où je n’aurais pas aimé fourrer le nez toute seule…

Quoi faire à Charleroi ?
street art, Charleroi en Belgique
les usines désafectées de Charleroi

Curiosité : en chemin, on a croisé le Bateau-Chapelle. C’est une église sur un bateau où vous pouvez assister à la messe tous les dimanche matins et boire une bière avec le prêtre au bar après la messe. Et oui ! Il y a un bar dans cette église !!

Quand on pousse les portes…

Comme vous l’avez compris, Charleroi se réinvente depuis quelques années avec un activisme culturel et artistique. L’art se trouve sur les murs, mais vous pouvez aussi prolonger la découverte entre 4 murs !

Vous pouvez aller BPS22, musée d’art actuel en Wallonie, où se mélangent les arts anciens, modernes et contemporains. Une attention particulière est portée au street art et au graphisme.

Le BPS22 à Charleroi
le musée BPS22 à Charleroi

Le Musée de la photographie à Charleroi est le plus grand musée de la photographie en Europe.

Vous pourrez y voir de très belles collections où la technique et l’histoire de la photographie sont expliquées (ne pas louper la série de portrait de Che Gevara !). On y trouve aussi un parcours éducatif pour les enfants et de très belles expositions temporaires. Quand j’y suis allée, il y avait une superbe expo sur le printemps arabe de Pauline Beugnies. Très intéressante !

le musée de la Photographie à Charleroi
le musée de la photographie à Charleroi-belgique
le musée de la photographie à Charleroi-belgique

La scène musicale n’est pas en reste à Charleroi. Rendez-vous au Rockerill, le nouveau repère artistique.

Cette ancienne usine à l’abandon a été réaménagée en friche culturelle dédiée aux cultures urbaines. On y trouve un bar, une salle de concert, des ateliers d’artistes et des espaces d’expositions. Aujourd’hui la programmation est toujours un peu plus ambitieuse et les soirées de musique électro en ont fait la renommée. Alternatif, original et hype en même temps, le Rockerill vous offre une autre expérience de la nuit.

Rockerill, Charleroi
Rockerill, Charleroi
Rockerill, Charleroi
Rockerill, Charleroi

Après le tournant industriel, c’est maintenant la scène culturelle qui va faire le renouveau de Charleroi.

WAT a salon !!

Je me suis rendue en Belgique dans le cadre du Salon des Blogueurs Voyage (le WAT) qui avait lieu à Bruxelles. Ce salon entre blogueurs voyage francophones et professionnels du tourisme permet aux différents acteurs d’assister à des conférences sur l’e-tourisme et de networker.

Ce fut une super première expérience pour moi : de très belles rencontres parmi les autres blogueurs, des prises de contact intéressantes avec les professionnels et une très bonne ambiance.

Les organisateurs du salon nous en ont mis plein la vue avec notamment une soirée de gala organisée dans le musée de la BD à Bruxelles et une avant-première exceptionnelle au MIMA, le nouveau musée d’Arts Actuels, avant même l’ouverture des lieux à la Presse !

le musée de la BD à Bruxelles - WAT
le MIMA à Bruxelles

Alors ? Ca vous a donné envie de découvrir vous aussi Charleroi ?
Et oui, comme vous pouvez le voir sur les photos, en Belgique aussi il fait beau !!

Ce voyage a été possible grâce à l’Office belge du tourisme,  à la Maison de tourisme de Charleroi et à toute l’équipe du Salon des Blogueurs Voyage. Un grand merci !! Merci également à l’hôtel Mercure Centre Midi qui m’a hébergé pendant la durée du salon.
Tous les choix éditoriaux des billets produits suite à ce voyage me reviennent.

4 commentaires

  1. Nicolas sur 2 août 2016 à 9:05

    Charleroi semble être une ville à découvrir de toute urgence, tes photos sont superbes !
    Nicolas.

  2. Frédéric sur 9 juin 2016 à 8:39

    Moi aussi j’ai adoré Charleroi, j’avais d’ailleurs écrit un article sur leur musée de la photographie en … 2008 ! Ton article et tes photographies me donne envie d’y retourner. Merci 🙂

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Parse error: syntax error, unexpected '<', expecting end of file in /home/ninon/public_html/wp-content/themes/bb-theme-child/footer.php on line 105
WordPress » Erreur

Ce site rencontre des difficultés techniques.