Skip to content
sur la route de la Montagne aux 7 couleurs

CUZCO, UNE JOLIE SURPRISE

Quand je suis arrivée à Cuzco, j’ai enfin eu l’impression  que c’était le début des vacances pour moi.

Lors de ce voyage au Pérou, j’ai d’abord atterri à Lima et j’ai détesté cette ville. Bon il faut dire que les conditions n’étaient pas favorables parce mon bagage s’est égaré, j’ai dû dormir dans un hôtel miteux à côté de l’aéroport, sans brosse à dent ni chargeur pour mon téléphone. C’était pas très fun… Du coup j’ai pas du tout visité la capitale parce que je n’avais pas un bon feeling. Je me suis cachée dans la chambre d’hôtel en attendant que ça passe. Je n’avais qu’une envie : partir de Lima au plus vite.

Que faire à Cuzco ?

À peine arrivée à Cuzco, je suis fascinée par ce que je vois. C’est étrange parce que c’est une ville grise, froide et pauvre. Et pourtant il y a un truc incroyable là-bas ! Tous les détails qui m’entourent me font tellement du bien et nourrissent mon appétit de voyageuse. Les couleurs vives des tissus brodés, les longues nattes des femmes, les rides sur les visages marqués. Tout est parfait ! Juste marcher dans la rue était un plaisir. Et puis les visages des personnes là-bas sont magnifiques, avec leurs yeux en amande et les joues rougies par le froid.

Le centre-ville de Cuzco
Le centre-ville de Cuzco
Le centre-ville de Cuzco
Le centre-ville de Cuzco

Le Free Walking Tour de Cuzco est sympa à faire. Ça permet d’avoir une vue panoramique de la ville et des explications sur la culture Inca.
Le marché de San Pedro est vraiment cool. Si vous voulez ramener des souvenirs, je vous conseille de les acheter là-bas. Et puis ne partez pas sans avoir goûter au jus de Lucuma (prononcé lukmat).
Il y a pas mal de restaurants et bars pour tous les goûts, de petites boutiques, donc vous n’allez pas vous ennuyer à Cuzco. Mais c’est surtout le point de départ de beaucoup de sites incas et de randonnées dans des endroits incroyables. Moi j’ai visité Maras, la Montagne aux 7 couleurs, et le Machu Picchu.

Visite de Maras

Il y a plusieurs années, j’ai vu un documentaire sur Arte avec mon père sur les Salines de Maras. Ça m’avait fait rêver. Alors quand j’ai réalisé que c’était à quelques kilomètres de Cuzco, je n’ai pas hésité une seule seconde, il fallait que je les voie de mes propres yeux !
Et bien c’était aussi impressionnant que ce que j’avais imaginé. J’étais étonnée de découvrir que l’eau dans les salines était chaude. J’y suis allée pendant la saison des pluies donc elles n’étaient pas cultivées. Ça doit être encore plus impressionnant d’y aller pendait la saison sèche lors de la récolte du sel.

les Salines de Maras

L’entrée à Maras est à 30 soles mais la visite fait partie d’un tour qui comprend plusieurs stops. Moi j’ai fait le tour Maras-Moray. Ça m’a permis de visiter la fabrique de textile à Chinchero. C’était très intéressant de voir que tous les tissus sont naturels et fabriqués à la main. La laine est lavée avec un détergent naturel et elle est ensuite colorée avec des pigments, voire du sang (grâce aux épines des cactus), puis tissée traditionnellement.

Fabrication de tissus traditionnels à Chinchero
Fabrication de tissus traditionnels à Chinchero
Fabrication de tissus traditionnels à Chinchero
Fabrication de tissus traditionnels à Chinchero

Randonnée à la Montagne aux 7 Couleurs

Lever à 3h du matin pour prendre le bus pendant plusieurs heures avant de petit -déjeuner en chemin puis de commencer l’ascension de la montagne vers 9h. Et oui ! Il faut être motivé pour y aller. Une montagne aux 7 couleurs – ça se mérite !

Découvres
12 astuces qui
vont te donner
le courage
& la confiance nécessaire pour
partir à l'aventure.

Découvres 12 astuces qui vont te donner
le courage & la confiance nécessaire
pour partir à l'aventure.

Mais honnêtement ça vaut vraiment le coup ! L’ascension est incroyable : difficile physiquement mais tellement gratifiante ! Les couleurs sont impressionnantes et les grands espaces autour de nous donnent presque le tournis. Les personnes qui habitent à côté de la montagne font l’ascension 2 fois par jour en courant en sandales dans la boue et le froid pour amener en cheval les touristes paresseux ou malades. De vrais guerriers ! Moi je devais faire des poses toutes les 10 minutes parce j’étais essoufflée à cause de l’altitude.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette montagne, autant son ascension avec les tons de vert-gris, parsemés de lamas et de moutons, que son sommet enneigé et les couleurs rouges étonnantes de ses flancs. Mais je crois que ce qui m’a le plus surprise, c’est d’avoir entendu les chevaux péter non-stop pendant la montée. Non mais sérieux, à chaque pas qu’ils faisaient les pauvres ! J’avais clairement l’impression de me faire péter dessus puisqu’on emprunte tous le même petit chemin… Ça apporte un caractère, comment dire…, unique à cette randonnée ! Peut-être qu’au final les chevaux souffrent eux-aussi du mal de l’altitude …

sur la route de la Montagne aux 7 couleurs
Randonnée à la montagne aux 7 couleurs
sur la route de la Montagne aux 7 couleurs

Le tour organisé pour la Montagne aux 7 Couleurs est à 80 soles. L’ascension jusqu’au sommet dure environ 2h. Pensez à bien vous couvrir car il fait très froid là-haut. Et surtout, ne faites pas la course, pensez à faire des pauses régulières (mais ne vous asseyez pas pour éviter d’avoir la tête qui tourne quand vous vous relevez), mâchez des feuilles de coca et hydratez-vous. Et puis si vous êtes très fatigué ou que vous avez le mal de l’altitude, vous avez toujours la possibilité de monter en cheval-péteur...

la Montagne aux 7 couleurs
Rainbow Mountain

Mon coup de cœur à Cuzco

C’est peut-être un peu bizarre mais mon coup de cœur à Cuzco est un restaurant : un resto vegan incroyable qui s’appelle le Chia Vegan Kitchen. Les saveurs sont étonnantes, tout est bio, tu n’oses presque pas manger ton assiette tellement la présentation est travaillée et tu peux même prendre des cours de cuisine avec eux !

J’ai donc pris un cours de cuisine vegan pour 100 soles avec le chef du resto. Elvis, vegan depuis plus de 8 ans, veut diffuser le véganisme, montrer que c'est facile et délicieux. C’est un passionné, un artiste et un homme de convictions. J’ai appris énormément de choses avec lui : des techniques que je ne connaissais pas, des nouveaux aliments, et pourtant je suis vegan depuis quelques années déjà. C’est toujours exaltant de s’entourer de personnes qui aiment ce qu’elles font.

Vraiment je me sentais comme à la maison dans ce restaurant. Je faisais la bise au serveur et au chef quand j’arrivais et je partais. Bon c’est vrai que j’ai mangé là-bas à tous mes repas sans exception pendant 5 jours… Donc si vous allez à Cusco, allez faire la bise à Elvis !

le chef Elvis - Chia Vegan Kitchen

Conseils pour votre voyage à Cuzco

Pensez à toujours négocier les prix à fond au Pérou. C’est en général 2 fois plus cher qu’un prix normal. Par exemple pour aller de l’aéroport au centre-ville, ne payez pas plus de 20 soles.

Faites aussi attention au mal de l’altitude, il est possible que vous ayez un peu mal à la tête, des difficultés pour vous endormir, ou bien que vous soyez complétement malade. C’est difficile à prévoir avant mais une chose est sûre, il faut que votre corps s’habitue à ces conditions géographiques donc il faut prendre son temps.

Le froid m’a pris par surprise aussi. Je ne m’attendais pas à avoir si froid. Quand je suis sortie du bus, j’ai eu l’impression que ça atteignait mes os. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez trouver la panoplie complète anti-froid sur place.

sur la route de la Montagne aux 7 couleurs
eco-packers-auberge-recommendation-cuzco-blog

Cette auberge de jeunesse est très confortable, tout ce dont on a besoin avec les températures froides de la ville ! Leurs lits sont hyper douillets, les couettes bien épaisses et il y a du plancher qui grince au sol et des vieux meubles en bois. Je trouve que ça donne beaucoup de charme. Seul point négatif, les douches communes où on se les pèle un peu.

Emplacement : à 150m de la place principale
Type de logement : auberge de jeunesse
Prix : €

À la base je suis allée à Cuzco pour pouvoir visiter le Machu Picchu. Mais je me suis vite rendu compte que ce n’est pas juste la ville étape pour aller au Machu Picchu. J’aurais pu rester 15 jours juste à Cuzco. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Moi j’ai fait des activités plutôt physiques par envie, mais il y a énormément de sites archéologiques et chargés d’histoire beaucoup plus calmes à voir.

Publié le

19 janvier 2019

5 commentaires

  1. Few Miles Away sur 22 février 2019 à 6:44

    Comme toi, Cuzco était une étape avant le Machu Picchu mais j’ai tellement eu un gros coup de cœur que si j’avais su j’aurais passé quelques jours en plus dans cette ville.
    Les Salines sont magnifiques ! Nous avons adoré ce paysage !

  2. Salia Benkhetache sur 12 février 2019 à 7:09

    Un super moment et les photos à couper le souffle ?c est toujours et encore un plaisir a te lire un moment d évasion qui fait du bien et surtout envie ?
    Merci Amélie ?

  3. Louise sur 12 février 2019 à 5:58

    Super ton article ! Tu as mis en mots ce que j’ai ressenti, il y a 2 ans, quand je suis arrivée dans cette ville. Moi aussi j’aurai pu y rester bien plus longtemps ! Et bravo pour tes photos : elles sont superbes 🙂

    • Ma Maison sur le Dos sur 13 février 2019 à 7:31

      Merci Louise ! Ça me fait plaisir qu’on ait eu le même ressenti sur cette ville incroyable !!

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll To Top