Que faire à Medellín ?

le metro cable de Medellín

QUE FAIRE À MEDELLÍN ?

À première vue, Medellín n’a pas rien d’exceptionnel.
Et pourtant c’est là où j’ai décidé de poser mes valises.

Pourquoi je suis tombée amoureuse de Medellín ?

Comme je l’explique dans l’article J’ai décidé de vivre à Medellín, mes premiers jours à Medellín ont été chaotiques. Je ne me sentais pas bien dans cette ville. Et maintenant je l’adore. C’est devenu « chez moi » et je n’imagine pas vivre ailleurs pour le moment. Mais pourquoi ?

Comme vous le savez déjà, la Colombie a été un pays dangereux pendant plusieurs décennies. Le tourisme commence tout juste à voir le jour et est sur le point d’exploser. Aujourd’hui encore, vous attisez la curiosité en tant que touriste. Moi je passe pour une locale vu que je suis une petite brune, mais si êtes blond aux yeux bleus, vous pouvez être sûr qu’un tas de personnes vont vous sourire sans raison.

Mais si je me sens si bien à Medellín, c’est surtout grâce à ses habitants. Les paisas, sont hyper attachants. C’est les personnes les plus accueillantes et chaleureuses que j’ai rencontré en Amérique du Sud. Avec tous ce qu’ils ont vécus par le passé, ils font en sorte de profiter de chaque jour qui passe et ont toujours le sourire sur le visage. Ils vont de l’avant, ne se plaignent jamais et sont très légers. Comme ils disent « No hay problemas, hay solo soluciones ! » 

Même si perso je trouve qu’il pleut trop, il faut avouer que le climat est quand même plutôt bon à Medellín. Appelée la ville à l’éternel printemps, c’est aujourd’hui plus vraiment le cas. Mais au moins il n’y a pas d’hiver froid comme en Europe ! Et puis les gros orages de fin d’après-midi ont un coté romantique (uniquement si vous êtes déjà à la maison, sinon c’est pas du tout drôle).

Et surtout, j’aime Medellín car j’ai l’impression que tout est possible ici. Il y a une énergie créative et entrepreneuriale vraiment stimulante. Tu peux apprendre quelque chose de nouveau tous les jours de la semaine. Il y a tout un tas d’évènements, d’ateliers, de randonnées auxquels tu peux participer grâce aux différents groupes sur Facebook : Digital Nomads Medellín, Medellin Expats, Women Entrepreneur Medellin, etc. Tu veux participer à un meet-up pour rencontrer d'autres digital nomads, apprendre à faire ton propre savon, aller à un atelier yoga dans un bidonville, prendre un cours de cuisine indienne. You name it ! Tout est possible à Medellín !!

C’est quelque chose qui me plait énormément car je ne me sens pas limitée pour une fois dans ma vie. Ça me donne des idées, et toutes les personnes que je rencontre ici un parcours hors du commun et cherchent à créer quelque chose. Ça me plait tellement que j’ai décidé moi aussi de contribuer à ma façon en créant la plateforme de covoiturage 123Vamos. Et ce que j’apprécie d’autant plus c’est que quand je parle de mon business, les personnes sont enthousiastes et veulent m’aider d’une manière ou d’une autre ! Et puis j’ai rencontré toutes ces femmes vraiment inspirantes qui me donnent envie de faire mieux. Ce sont des personnes indépendantes, drôles, attentionnées, fortes et sensibles à la fois. Je suis fière d’avoir ce genre d’entourage aujourd'hui et je me dis que j'ai beaucoup de chance.

Street art près du tranvia

Que faire en 3 jours à Medellín ?

Si vous n’avez pas beaucoup de temps, je vous conseille de faire en priorité le Free Walking Tour. En une demi-journée, vous visitez le centre-ville de Medellín et vous apprenez beaucoup sur la culture, la politique, l’économie et l’histoire du pays. Les guides sont colombiens et sont super sympas. Vous pourrez ainsi visiter des quartiers qui ne sont pas très recommandables à faire seuls.

En Colombie, on dit « Ne donne pas la papaye », ce qui veut dire ne montre pas ce que tu as pour éviter de te faire voler. Avec le free walking tour, le guide vous informe du degré de papaye dans chaque quartier. Quand la papaya rule est à 5/5, il vaut mieux éviter de sortir l’appareil photo ;).

Vous verrez ainsi le Parque de las Luces, le Hueco, le Palais de Justice, Alpujarra, le Jardin de Botero et bien d’autres choses. Ainsi vous découvrirez que Medellín rassemble ces contradictions un peu folles et tellement typiques de la Colombie. Par exemple, dans le centre de la ville, au Hueco, se trouve une très jolie église blanche immaculée où les prostituées attendent leurs clients devant le bâtiment. Cerise sur le gâteau, si vous faites le tour de l’église, vous pouvez acheter des DVD pornos en tout genre dans la rue adjacente.

El parque de las luces
Jardin Botero
Free Walking Tour
l'église d'el Hueco
Le centre-ville de Medellín

Deuxième étape incontournable de Medellín : San Javier et la Comuna 13.

Des escaliers électriques ont été installés dans ce quartier pour permettre aux habitants de se rendre plus rapidement au travail. Ces escaleras electricas ne sont pas juste des vulgaires escalators. Cela a permis au bidonville d’être désenclavé, aux habitants les plus pauvres de se rendre dans le centre de Medellín en 40 min alors qu’avant il leur fallait 2h en bus auparavant. On peut maintenant se balader ici alors qu’il y a quelques années ce bidonville était un vrai coupe gorge.

Pour y accéder vous devez prendre le métro jusqu’à San Javier, puis sortez de la station (ne prenez pas le funiculaire) pour prendre le bus 221i. Au terminus du bus, vous devez marcher 5 petites minutes pour arriver au sommet des escalators d’où vous avez une superbe vue sur toute la ville. N’hésitez pas à prendre un jus de fruits frais à la vendeuse, ils sont délicieux. Vous pouvez ensuite descendre les escalators pour admirer le street art du quartier et reprendre le bus vers la station de métro. Pensez à demander un ticket integrados qui comprend bus et métro à 2 000 pesos seulement. Et évitez de redescendre à pied jusqu’au métro, surtout en fin de journée.

Les escaleras de San Javier
Comuna 13
Comuna 8 & saut en parapente

Si vous ne devez faire qu’un seul musée à Medellín, je vous conseille le Musée de la Mémoire. Sa visite m’a chamboulé et j’ai appris énormément de choses sur la situation du pays des dernières décennies. Il y avait des disparitions et des homicides d'innocents encore jusqu’en 2014. C’est complètement fou ! Et encore une fois ce musée complètement neuf a été implanté dans un quartier très pauvre pour le permettre d’apporter une autre dynamique au voisinage, et ça marche !

Il y a énormément de restaurants à tester dans la ville. Et vous ne pouvez pas partir sans être allé voir les danseurs de salsa au Tibiri, à Estadio. Ils ont un style vraiment à part et juste le fait de les voir danser vous mettra de bonne humeur ! L’étape incontournable pour aller boire un verre en tant que touriste et le Parc Llerras à Poblado et ça rassemble à peu près tout ce que je déteste : trop d’alcool et de drogue, des idiots qui parlent fort, de la musique de mauvais goût, des filles intéressées. Mais c’est une expérience en soi et il faut y aller au moins une fois !

 

Que faire en 7 jours à Medellin ?

Oh oui ! Vous pouvez facilement rester une semaine à Medellín sans vous en rendre compte !

En plus des activités précédement citées, profitez d’un samedi ou dimanche matin pour monter jusqu’au Cerro de las 3 Cruces. C’est une marche un peu dure mais vous serez récompensés par la vue là-haut. Et par les nombreuses colombiennes en tenue de sport sexy qui y vont. Cette marche de 30min est vraiment populaire le week-end et vous trouverez une salle de sport en plein air plutôt anodine au sommet… Ne pas monter en revanche s’il pleut car ça devient très glissant.
Sinon vous pouvez aller au Cerro Volador qui est moins dur et vraiment canon aussi. Cette marche se fait en plein milieu d’un parc donc il y a de la verdure, ce qui n'est vraiment pas le cas à Las 3 cruces ! Je ne sais pas laquelle des deux marches je préfère au final !

Vous pouvez assister à un match de foot. Les Colombiens sont passionnés et l’ambiance d’un match est incroyable. C’est électrique, joyeux, complètement fou. Les supporters chantent des dizaines de chansons du début à la fin du match et c’est vraiment un moment de fête. Rendez-vous à Estadio pour cela.

Vous pouvez faire le Exotic Fruit Tour au marché de la Minorista. Ça vaut vraiment le coup car vous allez découvrir des fruits complètement inconnus et étonnants. Mais surtout j’ai adoré l’accueil des marchands de fruits. Réputés comme l’endroit le plus dangereux de la ville il y a 30 ans, l'ambiance à complètement changé aujourd'hui. Avant c'était le repère des trafiquants. Quand j'y suis allé, il y a 2 personnes qui m’ont donné leur numéro de téléphone car ils voulaient continuer à parler et partager avec moi.
C’est comme ça à Medellín, tu parles 5 min avec quelqu’un, il te dit « Me caes bien » et hop ! Il veut t’inviter au barbecue de famille le dimanche suivant !

le marché de la Minorista

Vous pouvez faire des activités atypiques aussi. Par exemple j’ai pris un cours de yoga dans un bidonville et j’ai a-do-ré.  Sinon vous pouvez prendre le tranvia de Ayacucho (tramway) et aller voir le street art du quartier en vous arrêtant à l'arrêt Alejandro Echavarria. Bon faites attention, par contre à ne pas vous éloigner de la ligne de tram car c’est pas méga safe dans le coin.

Calles de Medellin - Poblado
les couleurs de Medellín

C'est pas fini ! Vous pouvez aller au Jardín Botánico et faire un tour au Parque Explora. A ma grande surprise, je me suis beaucoup amusée là-bas. Vous pouvez aussi flâner au parc de Ciudad del Rio, aller manger au marché couvert à côté et visiter le Mamm (le Musée d'Art Moderne). Sans oublier de faire un saut en parapente depuis San Felix. Et puis plus de temps à Medellín veut aussi dire plus de temps dans ses restos et cafés… Si vous ne savez pas où aller, voici une liste des endroits où sortir dans la ville.

Le Pueblito Paisa apparaît sur tous les guides touristiques. Perso j’ai pas vraiment aimé. J’ai trouvé que ce n’était pas authentique, la seule chose qui m’a plu au final c’était de manger une oblea à la cacahuète et à l’arequipe au sommet.
Pareil pour le Parque Arvi ! C’est marrant, des fois les livres te parlent de ces 2-3 choses à faire dans une ville et c’est au final les choses les moins sympas… La traversée en Métro cable pour accéder à Arvi est vraiment chouette car on passe de la ville à la forêt en quelques instants. On se retrouve au dessus de ses arbres énormes pendant près de 30min (le temps de la traversée) dans un silence seulement perturbée par le bruit des oiseaux. Un vrai plaisir. Par contre une fois arrivé au parc, je trouve qu’on est assez limité. On n’a pas le droit de faire des randonnées hors sentiers et tout est un peu trop aseptisé à mon goût. Mais c’est quand même très chouette de faire le trajet jusqu’à là-haut. En général, tous les trajets en metrocable sont vraiment sympas à faire.

Et puis vous avez plein de villages vraiment sympas à visiter dans la région d’Antioquia. Guatapé, le plus connu, se trouve à seulement 2h de Medellín. Moi je préfère Jardín ou Jericó. Perdus en plein milieu des montagnes, ces villages ont su rester authentiques. Vous y verrez les habitants se promener à dos de cheval et vous pourrez y faire de belles randonnées au milieu d’une végétation luxuriante.

vue depuis le Cerro de las Tres Cruces
Street art près du tranvia
Cerro de las Tres Cruces

Medellín, tu m'as séduite. Comme quoi il faut toujours laissé place à l'imprévu,
on a toujours des bonnes surprises. 
Et comme on dit ici : ¡Ave Maria pues!

14 Comments

  1. Régis S. sur 13 octobre 2018 à 5:07

    Je me demande pourquoi je n’ai pas lu cette page de ton blog avant ! 🙂
    Je me reconnais tout à fait dans ta description du Poblado (j’y suis resté 2 semaines, beaucoup trop…), du Parque Arvi (mais quelle frustration !) et de la Casa de la memoria (le seul musée que j’ai fait, et il m’a complètement retourné). Pueblito Paisa je dirais que tu t’y poses avec une petite bière et un bon bouquin en profitant de la vue en fin de journée.
    Il me reste encore 2 bons mois pour découvrir la ville mais je comprends pourquoi tant de gens y restent !

    • Ma Maison sur le Dos sur 15 octobre 2018 à 4:48

      Et toi Régis ? Tu penses rester ici aussi ? 🙂

      • Régis S. sur 26 octobre 2018 à 5:57

        Yep ! Pour le moment j’y reste encore 2 mois (je suis en PVT), après je pense que je vais reprendre la « route » pour continuer à voyager en Colombie mais en vrai j’ai changé mes plans pour rester à Medellin parce que la ville me plait vraiment !



      • Ma Maison sur le Dos sur 1 novembre 2018 à 3:09

        YES !!!!



  2. MOANA sur 9 septembre 2018 à 6:32

    Pour revenir au couch surfing, aucune réponse de gens qui me semblaient sympa…c’était pas pour dormir mais pour rencontrer des gens.. c’est ce que je fais souvent…
    j’ai réservé un hôtel à el poblado qui me semble sécure, bon choix ? J’ai failli choisir l’hôtel Natibara car un circuit pour Guatape part de cet hôtel mais les avis sont négatifs quant au calme…
    Pas de souci pour se déplacer en taxi ? J’ai noté tes restos préférés, Merci pour ton site.

    • Ma Maison sur le Dos sur 10 septembre 2018 à 2:39

      Avec plaisir ! Tu peux faire le free walking tour si tu veux rencontrer des personnes. Ou même à l’auberge où tu vas séjourner.
      Et pour les taxis tu en trouves facilement partout, ce ne sera pas un problème ! 🙂
      Bon voyage !

      • MOANA sur 15 septembre 2018 à 8:29

        Merci pour tes conseils…OK pour le free walking…



  3. Margot sur 7 juin 2018 à 11:07

    Bonjour , j’aimer Passer quelques jours à Medellin seule en octobre . Quel son tes recommandations et cela craint il ?
    Merci pour l’article .

  4. Caroline sur 25 avril 2018 à 12:33

    Hello
    Ton article m´aide enormeent pour savoir quoi faire à Medellín ! J’y reste 10 jours, et j’ai peur de ne pas trouver de quoi m’occuper mais là tu mans motivée !
    Tu parles de Jerico , j’aimerais y aller aussi. Comment faire ? En une journée c’est Possible ?
    Merci de ta réponse !

    • Ma Maison sur le Dos sur 25 avril 2018 à 5:13

      Hello Caroline,
      Jerico est à 3h de bus minimum donc je te conseillerais de dormir sur place, sinon ça va être un peu la course.
      Je vais écrire un post avec plus de détails bientôt. ^^

  5. Elodie sur 11 mars 2018 à 1:37

    Merci pour toutes ces impressions!!! Moi aussi je suis tombée sous le charme de Medellin! Tu y es restée combien de temps? Bonne continuation

    • Ma Maison sur le Dos sur 12 mars 2018 à 4:25

      Je n’y suis jamais partie Elodie. Je vis encore à Medellín…

      • Anaïs Charlot sur 25 avril 2018 à 3:14

        Waow j’arrive demain matin à Medellin, je reste jusqu’au 2 mai, ça m’a donné vraiment envie ton article je vais tout noté ! Tu y vis depuis combien de temps du coup ? Je pense faire du couchsurfing je pense que c’est safe en Colombie d’en faire 🙂



      • Ma Maison sur le Dos sur 25 avril 2018 à 5:15

        Salut Anaïs. Ca fait bientôt 2 ans que j’y vis.
        Pour le couchsurfing, j’ai pas testé ici, donc je sais pas trop. Je pense qu’il faut que tu fasses attention au quartier de la personne qui t’héberge et ça devrait être ok.



Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connect!