Aller au contenu
Puente del Occidente

Santa Fe de Antioquia
petit village au grand charme

Santa Fe de Antioquia c’est un petit village tranquille à 1h30 de Medellín. C’est donc très proche et pourtant le dépaysement est total. Tu as l’impression que le temps s’est arrêté ici. Il n’y a que quelques rues pavées étroites qui gravitent autour de la place principale, les façades blanches contrastent avec les menuiseries colorées, la siesta est obligatoire en début d’après-midi car il y a un soleil de plomb et les habitants se retrouvent tous aux terrasses des cafés en fin de la journée.

Que faire à Santa Fe de Antioquia ?

Si tu regardes sur TripAdvisor ce qu’il y a faire à Santa Fe, tu ne verras que des églises à visiter. Et oui, c’est vrai qu’il n’y a pas grand-chose à faire ici, ni beaucoup d’option sympa pour manger au restaurant non plus (voire aucune, haha !). Pour autant c’est vraiment un pueblo qui mérite d’être connu.

C’est très différent de Guatapé et de toutes ses activités touristiques ou bien encore du charme bucolique de Jardín. Prenez le temps de marcher dans les ruelles du centre historique de Santa Fe et vous comprendrez. Toute visite d’un village colombien commence par la place principale, vous savez, celle qui se trouve en face de la grosse église. Je vous conseille de vous laisser porter par vos envies et de déambuler au hasard dans ces petites rues au charme fou.

Rendez-vous ensuite au marché, derrière la place principale (au niveau de parque Santa Barbara) pour manger la spécialité du village : le tamarindo. Le tamarin ressemble un peu à la datte mais avec un goût acide. C’est délicieux avec une eau gazeuse ou bien pour faire des sauces épicées en cuisine. À Santa Fe on le mange en confiserie.

Santa Fe de Antioquia
Santa Fe de Antioquia
Santa Fe de Antioquia
Santa Fe de Antioquia

Ensuite prenez un tuktuk pour vous rendre au Puente del Occidente, la fierté du village. À 5km du centre, cela vous coutera 15.000 pesos aller-retour. Construit en 1895 ce pont était alors le 7ème plus long d’Amérique du Sud. Une fois ici, profitez-en pour aller à la cascada de Sucre, aussi appelée Salto del Tahamí. Vous pouvez y aller à pied, c’est une ballade agréable. Pensez à prévoir des baskets qui ne craignent pas l’eau car il vous faudra traverser le courant d’eau plusieurs fois. Et si vous voulez vous la jouer à la colombienne, il faut mettre la tête sous le jet de la cascade. Et oui, c’est violent, ça fouette la peau, mais bon c’est la tradition !

Vous pouvez bien évidement aller aussi aux musées de Santa Fe, faire une ballade en cheval dans les montagnes alentours pour découvrir les champs de café et bananiers, et cetera, et cetera, mais je trouve qu’au final la chose la plus sympa à faire à Santa Fe, c’est déconnecter, prendre son temps et profiter du soleil.

Où rester à Santa Fe de Antioquia ?

Et oui, à Santa Fe de Antioquia, il fait chaud, très chaud. À chaque fois que j’y vais ça me surprend, alors que je vis à Medellín et que les températures sont déjà bien sympa.

Donc si vous restez dormir à Santa Fe, c’est le moment de choisir un hébergement avec une piscine !

Puente del Occidente
la cascade de Santa Fe de Antioquia

Découvres
12 astuces qui
vont te donner
le courage
& la confiance nécessaire pour
partir à l'aventure.

Découvres 12 astuces qui vont te donner
le courage & la confiance nécessaire
pour partir à l'aventure.

Green Nomads Santa Fe

Ambiance très relax, la piscine est centre de cette auberge et offre une super vue sur les montagnes alentours. Il peut facilement faire très chaud dans les dortoirs, si vous le pouvez je vous conseille plutôt les chambres privées.

Emplacement : en plein centre-ville
Type de logement : auberge de jeunesse
Prix : €€

Comment aller à Santa Fe de Antioquia ?

Rendez-vous au Terminal Norte à Medellín pour prendre le bus pendant 1h30 jusqu’à Santa Fe. Le trajet est à partir de 10.000 pesos l’aller. Le bus vous déposera sur la place principale donc ce sera facile de vous repérer une fois arrivés.

À savoir que cette partie-là de la Colombie est une région montagneuse et que les routes sont étroites et enlacées. Il n’y a pas de train en Colombie, donc tout le monde se retrouve ici : les voitures, les gros camions de marchandises, les bus, les motos. Ça peut vite devenir rock’n’roll. Surtout quand il y a le trafic du week-end, qu’il se met à pleuvoir tropicalement et que les mangues tombent des arbres pour atterrir sur la route. C’est à ce moment-là où tu apprends à slalomer avec ta voiture entre les mangues… (histoire vraie !)

CE SITE WEB CONTIENT DES LIENS AFFILIÉS

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faire défiler vers le haut