Road trip en Australie : Mode d’Emploi

Pinnacles desert - Perth

ROAD TRIP EN AUSTRALIE : MODE D’EMPLOI

Vous avez envie de lâcher prise ? Vous souhaitez faire un road trip mais
vous ne savez pas par quoi commencer pour l’organiser ? Comment faire ?
Après un road trip d’un mois sur la côte ouest australienne, je peux vous donner
quelques conseils pour vous faciliter. Voici les 5 astuces pour réussir votre road trip !

1 / Choisir les bonnes personnes

Vous vous dites « c’est  bidon comme conseil ça ! » mais je vous assure que ça peut déterminer votre voyage !

Quand vous faites un road trip, vous vous retrouvez dans un espace réduit avec des personnes que vous ne connaissez pas ou peu, 24h/24, 7j/7. Les conditions de voyage ne sont des plus confortables, vous avez très peu d’intimité et vous devez conduire à tour de rôle pendant des heures et faire face à la promiscuité. Sans parler des dîners dans le coffre du van version camping sans eau courante…

Il est donc important avant votre départ de savoir ce que vous attendez de votre voyage et si vos compagnons de route sont sur la même longueur d’onde que vous. Vous pouvez par exemple faire une liste des choses que vous ne voulez absolument pas manquer et vous aurez déjà  une petite idée si ça peut coller entre vous ou non.

Par exemple, si vous recherchez des vacances tranquilles et que vous voyagez avec un gros fêtard, ça va sûrement poser problème quand vous voudrez vous plonger dans un livre le soir et que lui voudra  faire la tournée des clubs… Sans parler des rythmes décalés le lendemain matin ! Pas facile de prendre la route quand il y a quelqu’un hangover sous la toile de tente…

Si vous êtes une fille, je vous conseille de voyager avec au moins un garçon dans l’équipe. C’est rassurant de savoir qu’on ne dort pas au milieu de nulle part entre nanas. Et puis il y a toujours un pépin technique qui arrive sur la route, et perso, même si je suis plutôt débrouillarde, je n’ai jamais eu à mettre les mains dans le cambouis, donc je ne suis pas sûre d’être en mesure de redémarrer un van dont la batterie est déchargée toute seule…

Moi j’ai fait mon road trip avec 2 filles et 2 garçons et franchement on formait une dream team ensemble. C’était leparfait équilibre pour voyager dans la bonne humeur, en faisant les casse-cous mais sans prendre trop de risques non plus et surtout sans prise de tête !

Si vous souhaitez faire un road trip mais que vous ne connaissez personne avec qui partir, jetez un coup d’œil sur le fameux site australien Gumtree ! Et sinon, si vous voulez partir en road trip avec votre meilleur(e) ami(e) et que vous hésitez, cet article est pour vous : 3 bonnes raisons de faire le tour du monde avec sa meilleure amie

2 / Choisir le bon véhicule pour votre voyage

Acheter un véhicule ou bien le louer ? Cela dépend de vos envies et de vos projets de voyage !

Si vous comptez voyager dans toute l’Australie et parcourir tout le pays pendant plusieurs mois, vous pouvez envisager d’acheter un véhicule.

Si c’est pour un voyage d’un ou deux mois, la location reste la solution la plus rentable. Et oui, même si acheter un véhicule est assez simple en Australie, le revendre peut s’avérer plus compliqué…

Pensez à la rego !

La registration, ou bien la rego en australien-cool, autorise le conducteur à conduire son véhicule. Chaque conducteur doit avoir sa rego à jour s’il ne veut pas recevoir une amende. C’est un document lié aux plaques d’immatriculation, et c’est là que tout se complique, car la législation n’est pas la même d’un état à un autre en Australie !

Quand vous achetez un véhicule, vous devez mettre la rego à votre nom et vous devez respecter la réglementation des plaques d’immatriculation du véhicule. Certains états demandent un contrôle technique au moment du changement de nom de la rego, donc vous devez faire ce contrôle technique dans l’état en question, dans l’un des garages agréés par l’état. Par exemple, si vous achetez votre van à Darwin et que vous décidez de voyager jusqu’à  Melbourne , au moment de changer la rego ça va être vraiment compliqué pour le contrôle technique !

Bref, renseignez-vous à fond avant d’acheter un véhicule en Australie, ce n’est pas toujours une mince affaire…

Voyager en van ou en voiture ?

Là encore ça dépend  du type de voyage que vous choisissez ! Le van est certes plus cher, mais vous avez la possibilité d’emmener plus de choses avec vous et vous pouvez dormir à l’intérieur si besoin. C’est quand même plus confortable qu’un road trip en voiture si vous êtes plus de 2.

J’ai voyagé pendant 1 mois avec 4 autres personnes, donc la location d’un van était la solution la plus intéressante financièrement. J’avais été satisfaite de l’agence de location de vans Wicked Campers. Les prix étaient raisonnables et le van, quoique vieillot et rouillé, a tenu la route jusqu’au bout.

faire un Road Trip en van en Australie
Dans le désert de Pinnacles, Perth - Australie

3 / Être prévoyant

Même si on décide de partir en road trip pour expérimenter cette façon de voyager libre, sans contraintes, il ne faut pas non plus faire n’importe quoi ! Avec quelques précautions, vous êtes sûrs que votre voyage sera sans encombres.

Voici ma to do list :

  • Demander votre permis international : quelques mois avant votre départ en Australie, faites la demande à votre préfecture. C’est gratuit et rapide !
  • Souscrire à une assurance automobile : au moment de la location ou de l’achat du véhicule, pensez à vous couvrir en cas de risque. C’est si vite arrivé, et le but d’un road trip est de profiter de la vie, pas de s’endetter sur plusieurs mois… Vous avez bien évidement souscrit à une assurance spéciale pvtiste avant votre départ (ce qui est vivement recommandé pour le PVT en Australie) !
  • Penser à prendre un jerrican d’essence avec vous: les distances entre les villes étant démesurées, vous pouvez passer plusieurs heures sur la route sans voir de stations essence. Et plus vous remontez vers le nord du pays, plus le prix de l’essence augmente…
  • Prévoyez toujours un bidon d’eau dans le coffre: encore une fois, les distances entre les villes ne vous laissent pas le choix d’acheter une bouteille d’eau toutes les heures, et le soleil tape dans le coin…
  • Pensez à prendre une bonne carte routière avec vous. Et oui ! Il y a beaucoup de route qui ne sont pas goudronnées. Il est impossible de s’y rendre sans 4×4. Il serait dommage de faire autant de kilomètres et de voir que vous devez faire marche arrière car vous ne pouvez pas aller plus loin ! En plus, la plupart des parcs nationaux sont interdits la nuit, donc il faut prévoir le coup pour ne pas se retrouver coincé là-bas ou bien au bord de la route parce que les nuits tombent très vite… Et c’est vraiment pas sympa de poser la toile de tente sur une aire d’autoroute… Surtout que l’Australie a quelque chose de merveilleux : les aires de repos gratuites avec des plaques BBQ pour cuisiner, des toilettes sèches et parfois même des douches. Enfin ne comptez pas trop sur les douches…
  • And last but not least : une bonne playlist. Oh que oui !!! Les routes sont interminables et vous pouvez passer facilement 2h sans voir un virage. C’est pas une blague !!! Même si vous partez à plusieurs dans la voiture, l’ennui vous guette en conduisant et il va vous falloir de l’animation pour manger ses kilomètres de béton !! ? DE LA MUSIQUE !

4 / Ne pas prendre de montre

Pour une fois dans votre vie, vous êtes à même de prendre votre temps et vous n’avez pas d’agenda à respecter. Vous faites ce que vous vous voulez !

Et pourquoi ne pas apprendre à vivre au rythme du soleil ? C’est vraiment une expérience intéressante, et au final c’est ce qui convient le mieux à ce type de voyage. Vous pouvez dîner à l’heure australienne, 18h30 (pour de vrai c’est plutôt 17h30, mais la ça pique un peu…), jouer aux cartes et rigoler entre copains pour aller se coucher à 22h max et se réveiller le lendemain matin aux aurores. Jamais je n’aurais pensé suivre ce rythme, et pourtant j’ai adoré !

Pendant ces quelques semaines de road trip, vous allez vraiment couper les ponts: vous allez vous retrouver au milieu de nulle part alors oubliez le wifi, et même le réseau téléphonique. Pas d’internet, pas de téléphone ! Vous avez tout votre temps pour apprécier ce qui se trouve autour de vous et les personnes qui vous entourent. Pour moi ça a été une délivrance !!

Pas de montres au poignet non plus ! Pas d’horaires à respecter, juste le soleil à suivre…

Eagle Bluff - Australia

5 / Oublier les règles

Voici la règle la plus importante : appréciez le moment présent ! Ok il faut prendre quelques précautions avant votre départ pour vous assurer que vous n’aurez pas d’ennuis, mais laissez place à l’imprévu. Ce voyage, il doit vous ressembler. Vous le façonnez au fil des jours.

Il n’a rien de plus kiffant que de rester dans une ville 6 jours au lien de 2, juste parce qu’on aime bien la plage, ou parce qu’on s’est fait des nouveaux potes. Moi c’est comme ça que je me suis retrouvée à partir à la « chasse aux requins » avec un prof de plongée australien rencontré dans un camping au fin fond de l’Australie. Bon ce jour-là, il a vu un requin, moi j’ai juste réussi à me faire piquer par les méduses… Mais si c’était à refaire, je le referais sans hésiter !

Honnêtement, les road trips devraient être obligatoires et inscrits au programme scolaire comme le Baccalauréat ! C’est ultra formateur: on découvre quelles sont les choses importantes pour nous, nos valeurs et nos priorités dans la vie. On est confronté à la promiscuité et on doit apprendre ce qu’est la tolérance et le respect des autres. Sans concessions, le road trip avec les potes risque d’être mouvementé…

Et puis le mot partage prend vraiment tout son sens. Ca nous rend également plus attentifs aux merveilleux paysages sur la route et aux problèmes liés à l’environnement.

Ça ferait beaucoup de bien à certaines personnes de passer par cette étape…

Voici mon road trip en Australie en quelques chiffres :

30 jours sur la route

4 035 km  parcourus

3 filles + 2 garçons prêts pour l’aventure

1 nage en tête-à-tête avec une tortue dans l’Océan Indien

1 plat de pâtes épicé aux insectes (les joies du camping nocturne…)

1 batterie de van déchargée

1 escalade dans le parc naturel Karijini où j’ai fini les baskets dans l’eau (c’est plus marrant !)

au moins 18 araignées croisées

des douches matinales bien fraîches en plein air sur le bord des plages (on ne dormait pas toujours au camping, donc on se contentait de ce qu’on trouvait sur le chemin)

1 rencontre avec un bébé requin sous l’eau

les clés du van perdues dans l’Océan

des cheveux gras (5 jours sans eau courante c’est pas facile)

les plus belles nuits étoilées de ma vie

de nombreuses parties de cartes entre copains

des fous rires innombrables

la meilleure fête d’anniversaire improvisée

des chorégraphies improbables lors des montages de toile de tente

la construction d’une amitié infaillible

des souvenirs innombrables et la sensation que j’ai eu THE TIME OF MY LIFE !

regarder passer le train pendant 10 min en Australie
nager avec une tortue en Australie
le parc national Karijiri en Australie

6 commentaires

  1. […] que je suis protégée me permet de faire tout ce que j’ai envie de faire sans avoir peur : faire un road trip en Australie (et perdre les clés du van dans l’océan Pacifique…), visiter le Vietnam sur un coup de tête […]

  2. La magie du PVT - Ma Maison sur le Dos sur 5 mars 2017 à 3:11

    […] des personnes, des odeurs et des sensations qui ne s’effaceront jamais de votre mémoire. Mon Road Trip en Australie restera à coup sûr l’un de mes meilleurs […]

  3. Voyager pour fuir ? - Ma Maison sur le Dos sur 12 février 2016 à 8:48

    […] donc pendant mes voyages que j’ai appris ce qui était important pour moi. Je sais désormais que j’accorde beaucoup d’importance aux moments : je suis la plus heureuse […]

  4. […] vraiment. Juste une fois quand je faisais mon road trip en Australie et qu’une fermière un peu trop bourrée m’a demandé de partir de son pays et surtout de ne […]

  5. […] Pinagbuyutan a été mon spot de snorkeling préféré. C’est la première fois que j’ai vu des coraux autant colorés ! Les poissons […]

  6. Nathalie (Voyageurs Sans Frontières) sur 2 mars 2015 à 10:09

    Très beau récit! Merci pour tous ces précieux conseils! L’expérienc du road-trip me fait de l’oeil depuis pas mal de temps, j’espère pouvoir la réaliser 😉

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.