Palawan

El Nido aux Philippines

PALAWAN

Si je vous dis Palawan et que vous pensez apprenti Jedi, Star Wars et maître Yoda,
vous passez clairement à côté de quelque chose !!! Parce que moi quand je pense
à Palawan, je me souviens des plages paradisiaques, des longues ballades le long
des rizières et des plantes carnivores…

Allez ! Je vous emmène avec moi aux Philippines !! 

Palawan c’est où ?

Les Philippines c’est un immense archipel de plus de 7 000 îles. 11 îles principales regroupent 90% du territoire philippin. Ouf ! Parmi ces îles, au sud est de l’archipel se trouve Palawan. C’est un peu plus clair maintenant ?

Comment se rendre à Palawan ?

Il y a différentes façons d’aller à Palawan, mais le mieux c’est de vérifier au dernier moment car les vols et trajets changent d’une année sur l’autre aux Philippines à cause des très nombreux cyclones et inondations…

Je m’y suis rendue en avion depuis Manille. Le vol Manila – Puerto Princesa ne dure qu’une heure, enfin ça c’est sans compter les heures de retard où j’ai patienté à l’aéroport à cause des pluies diluviennes sur l’île …

Puerto Princesa est la ville principale de Palawan. C’est là où se trouve l’aéroport et c’est à mon avis le seul intérêt de cette ville ! Ne vous y attardez pas trop… En revanche si vous voulez une bonne adresse pour dormir, je vous conseille le Puerto Pension. Les chambres sont correctes, et surtout l’hôtel a établi un partenariat avec WWF : les douches fonctionnent à l’énergie solaire et une partie du prix de votre réservation est reversé à l’association. En plus le personnel est sympa et quelqu’un viendra vous chercher à l’aéroport pour vous emmener à votre chambre.

Le mieux est de filer au nord de l’île de Palawan dès que vous pouvez. Pour ça vous pouvez prendre un bus ou un mini-van. Je vous conseille le van parce que les bus publics sont rudimentaires. Toujours en retard, les gens s’agglutinent au fenêtre (ou sur le toit) parce qu’il n’y a pas de clim et qu’il y a trop de monde dans le bus… Le trajet Puerto Princesa – Taytay dure quand même 7h, alors autant être bien installé ! Et vous ne paierez que 2€ de plus pour le van !

Les Philippines sans chichi

Premier arrêt : Taytay. Pas vraiment touristique, cette ville ressemble plus à un village. C’est exactement pour ça que j’ai adoré Taytay ! Pas de restos à proprement parler mais des petits bouibouis sur le bord de la route où tu ne sais pas vraiment ce que tu manges. Et les gens dans la rue qui observent ma peau claire avec curiosité…Toute petite ville certes, mais ils ont leur nom inscrit sur le flanc de la montagne façon Hollywood tout de même…

Taytay - Palawan aux Philippines

Il y a quelques activités sympas à faire à Taytay. Vous pouvez voir des dauphins ou des dugongs, faire des excursions dans la forêt pour observer les oiseaux ou même faire du kayak sur le plus grand lac de Palawan. Car cette immense étendue d’eau douce ramène un écosystème différent du reste de la région : plantes endémiques et oiseaux exotiques seront au rendez-vous.

Pas de bol pour moi, il avait plu très fort avant mon arrivée (enfin c’était plutôt du genre mini tempête) et la mer était trop agitée pour faire ces activités. Des arbres bloquaient le passage de certaines routes. Donc il nous restait que la visite du lac Manguao à faire !

Ca a été plus fun que ce que j’avais imaginé ! Le lac est appelé Danao par les locaux, allez savoir pourquoi… J’ai passé un super moment grâce à notre guide June qui nous a baladé toute la journée. Une personne adorable et bavarde, avec un sourire jusqu’au oreilles. Le genre de type qu’on aime rencontrer sur la route ! Premier fou rire quand il a fallu descendre de son tuktuk qui tanguait trop à cause de la route en mauvais état dans une montée de la forêt. Haaaa ! Les tuktuks philippins…

Deuxième fou rire quand on se rend compte qu’on est en train de traverser ce lac immense dans une barque qui a un trou… Impossible de monter à 3 dedans ! Ce sera chacun notre tour, et obligation d’écoper l’eau à chaque arrêt… June a dû pagayer le plus vite possible pour éviter qu’on se mouille trop ! Adorable, il a fait en sorte que notre journée soit la plus sympa possible et nous a même montrécomment on récolte le riz. C’est comme ça qu’on s’est retrouvé dans des fermes perdues au milieu de nulle part à parler avec des inconnus chez eux de leur récolte…

traverser le lac Manguao à Taytay - Philippines
les nénuphars du lac Manguao à Taytay
le lac Danao à Taytay, Palawan - Philippines
la récolte du riz aux Philippines

Si vous cherchez une adresse calme pour vous reposer, allez à Casa Rosa ! Située en haut d’une colline avec vue sur la mer, je me suis retrouvée dans un petit bungalow entouré d’arbres où j’entendais le chant des oiseaux et le bruit du vent  au réveil grâce aux fenêtres à persienne en bois de la chambre. La nourriture que le resto propose est top aussi ! Ce fut l’orgie de fruits de mer pour mon estomac !

Le paradis du snorkeling

Direction El Nido maintenant ! La principale attraction à El Nido, ce sont les excursions sur les îles alentours. Les plus intéressantes sont le tour B et le tour C.

Je me suis contentée d’organiser ça avec mon hôtel car de toute façon toutes les agences et les autres hôtels proposaient exactement les mêmes itinéraires et les mêmes prix ! Deux jours d’excursions exceptionnels où on part aux aurores sur ces bateaux pirogues colorés trop beaux. L’équipage était au top à chaque tour. Les philippins sont super accueillants de toute façon ! Et le déjeuner sur la plage était délicieux : poisson fraîchement grillé, sauce soja, riz et légumes, mangues fraiches…

les pirogues d'El Nido

Avec le tour C, vous découvrirez Hidden Beach, une plage secrète auquel on n’accède uniquement à la nage. Faites attention aux coraux ! Beaucoup de personnes se sont blessées les genoux. Pourtant l’équipage nous avait prévenu, mais on avait sous-estimé la force des vagues et la hauteur des coraux… D’ailleurs les membres de l’équipage insistaient à chaque fois sur les règles de sécurité et de préservation de la vie sous-marine. J’ai adoré ça ! Je n’ai malheureusement pas pu aller jusqu’à Secret Beach parce que la mer était trop agitée. On accède à cette plage par un petit trou dans la falaise… J’aurais eu trop peur d’y aller de toute façon…

les caves d'El Nido - Palawan
course de coquillages aux Philippines
les caves d'El Nido - Palawan

Le tour B est plus orienté snorkeling. Vous verrez également beaucoup de caves, dont certaines étaient inaccessibles à cause des vagues quand j’y suis allée. Sur Snake Island, il y a des plantes carnivores. Un vrai délire !

Snake Island et ses plantes carnivores à Palawan
Snake Island - El Nido
plantes carnivores aux Philippines

Et Pinagbuyutan a été mon spot de snorkeling préféré. C’est la première fois que j’ai vu des coraux autant colorés ! Les poissons étaient magnifiques, j’avais l’impression que certains volaient tellement ils étaient gracieux. Et le pompon, c’est quand je suis tombée sur ce corail violet fluo où se cachaient des poissons clowns. C’était irréel !

rencontre magique - snorkeling El Nido, Philippines

Petite astuce : emmenez un sac étanche avec vous lors des excursions. Vous pourrez en acheter dans la ville si vous n’en avez pas. Et Green View Resort est une super bonne adresse à El Nido. C’est abordable tout en proposant un super bon service. Les prix des hôtels peuvent grimper facilement dans le coin malheureusement. C’est simple, l’hôtel Green View Resort est toujours plein ! Certains bungalows ont même vue sur la plage.

J’ai eu l’occasion de discuter avec Dave, le propriétaire des lieux. C’est vraiment un drôle de personnage : il traîne dans l’hôtel avec sa vielle paire de chaussons et son sweat alors qu’il fait super chaud… J’ai cru qu’il était un peu sénile au début… Mais après une longue discussion avec lui sur la construction de cet hôtel, j’ai trouvé son histoire intéressante. Cet anglais a été comptable toute sa vie. Passionné par les papillons, il parcourt le monde pour voir les plus beaux spécimens. Les Philippines possède beaucoup d’espèces endémiques, il tombe amoureux de l’île, puis d’une philippine. Il se marie et  construit un hôtel. Le voilà maintenant à la retraite, propriétaire d’un ressort qui marche du tonnerre à l’autre bout du monde. Tous les jours il fait son jogging, voit des papillons et prend soin de répondre personnellement aux emails que reçoit l’hôtel. Il m’a raconté son quotidien et ses difficultés, surtout vis-à-vis de la corruption aux Philippines, et je dois avouer que je l’ai trouvé sympathique !

Sortir des sentiers battus

El Nido est magnifique mais très touristique malheureusement. Par exemple, il n’y a pas de spécialités locales aux restaurants mais vous pouvez manger des sushis, des pâtes et des pizzas… Dommage ! Moi je me contentais de fruits de mer et de poisson au curry et j’étais quand même contente. C’est sûr que c’est plus facile de sortir des sentiers battus à Taytay. On a parlé un maximum avec les locaux là-bas. Encore plus facile pour moi qui voyageait avec mon copain : il est d’origine philippine, alors forcément le dialogue se crée plus vite …

Attention, il n’y a pas de quoi retirer de l’argent à Taytay ou El Nido !! Vous trouverez des distributeurs à Puerto Princesa. Prévoyez le coup !

Au delà des plages et des îles, j’ai adoré me promener en moto au milieu de nulle part. Je crois même que c’est ce que j’ai préféré !! Les touristes se contentent de faire du snorkeling, mais si vous louez une moto et que vous vous aventurez dans la campagne, vous allez adorer ! On a traversé les rizières, vu les fermiers récolter leurs champs, croisé des enfants qui me tapaient dans la main quand on passait devant eux en moto. C’est vraiment très beau !

C’est comme ça que je me suis rendue compte que les fermiers ont tous une machette à la ceinture, voir un fusil quand ils marchent dans les campagnes et villages… Argh ! J’ai réalisé aussi qu’il y avait un terrain de basket dans chaque village. Chez nous c’est les terrains de foot… Et j’ai découvert que le carabao, cette espèce de gros bœuf noir qui aide les paysans dans les rizières, est toujours suivi par un oiseau blanc. C’est comme ça, ils vont de pair. Ce sont les meilleurs potes !

paysages philippins - Palawan
le carabao, animal typique des fermes aux Philippines
s'aventurer dans les rizières d'El Nido - Philippines

Si vous vous aventurez au-delà du centre-ville d’El Nido, à 30 minutes en moto se trouve Napcam beach. La plage est paradisiaque mais les courants sont très forts et quelques touristes se sont fait piégés et se sont noyés… Moi je me rappelle surtout des chiens sauvages qui nous suivaient partout jusqu’à ce qu’on leur donne à manger…

Vous pourrez voir des hot springs aussi. Alors ça c’est juste incroyable ! En plein milieu de nulle part se trouve cette source d’eau bouillante. Tellement chaude qu’on peut y cuire des œufs ! On n’aurait jamais pu trouver où c’était si on n’avait pas demandé notre chemin ! Un jeune de 14 ans qui travaillait dans la ferme de ses parents nous a accompagné. C’était marrant, c’était comme si il nous emmenait au fond de son jardin. Il nous a entrainé à travers les rizières à une allure rapide, même avec ses tongs il nous semait… Et je me suis fait avoir à le suivre, j’ai mis le pied dans l’eau sur le chemin, ce qui m’a brulé tout de suite, alors que lui était pied nu et n’avait visiblement aucun problème… Drôle de surprise ! On lui a laissé un peu d’argent et des bonbons pour le remercier de nous avoir guider. Son visage s’est éclairé quand il a vu les bonbons…

Napcam beach - El Nido
hot springs à El Nido, Philippines. Incroyable!
voyage aux Philippines

N’y allez pas tout seul parce qu’il y a des sables mouvants dans le coin … Voilà pourquoi il faut marcher sur des bouts de bois pour y accéder. Et voilà pourquoi j’ai glissé et mis le pied dans l’eau par accident… Il y a des cascades à voir aussi dans le coin et vous pouvez vous y baigner. Pensez à emmener vos tongs dans votre sac à dos parce que pour accéder à la cascade il faut traverser la forêt et ses cours d’eau…

Astuce : Rentrer avant la tombée de la nuit car il n’y a pas d’éclairage public et ça devient donc dangereux sur la route… Louer un scooter vous coûtera 500 pesos philippins pour la journée (soit environ 10€). C’est le double pour une moto mais ça vaut le coup  car les routes ne sont pas goudronnées dans les villages… Attention au mal aux fesses avec le scooter !

Alors ? Quand je vous dis Palawan vos pensez à quoi maintenant ???

39 Comments

  1. Sandrine sur 25 octobre 2017 à 8:42

    Bonsoir,
    Nous prévoyons de partir à Palawan en janvier 2018, nous serons 3 adultes (notre grand de 19 ans s’est « incrusté » avec nous).
    Est-il facile de trouver à se loger à 3 ?
    J’ai très peur de la barrière de la langue car nous n’avons que l’anglais scolaire (et pour mon mari et moi, l’école remonte à quelques décennies …)
    Peut-être pourrions-nous trouver un guide qui parle Français sur place ? au moins pour quelques heures par-ci par-là ?
    Merci pour ton récit qui donne vraiment envie d’y aller 🙂

    • Ma Maison sur le Dos sur 25 octobre 2017 à 11:08

      Bonjour Sandrine,
      Je pense que tu n’auras aucun soucis à trouver un logement pour 3. Et ne t’inquiètes pas pour la barrière de la langue ! Les philippins parlent très bien anglais et sont super souriants et patients. Ca va le faire ! 🙂

  2. Arnaud sur 24 septembre 2017 à 9:28

    Hello Amélie, merci pour le(s) voyage(s).
    Le corail violet est en fait une anémone de mer repliée sur elle même et accrochée au corail avec laquelle les poissons clowns immunisés vivent en symbiose.

  3. Vivi sur 7 mars 2017 à 1:39

    Bonjour ,

    Mon mari et moi souhaitons effectuer un voyage de 2 semaines aux Philippines dont Palawan en avril 2018 . Nous aurons un bébé de 10 mois vous pensez que c’est faisable ? ..

    Merci beaucoup

    • Ma Maison sur le Dos sur 7 mars 2017 à 3:24

      Tout est faisable !! Ca demande juste un peu plus d’organisation mais vous allez adorer les Philippines !!

  4. Marouane sur 4 mars 2017 à 4:00

    Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé ton histoire.
    Je m’apprete à partir dans 15jours mais personnellement sur le net on trouve et n’importe quoi, est il possible que tu puisses m’etablir un programme?
    Est ce mieux d’atterir à El nido ou puerto?
    Conseilles tu de rester sur le nord de l’ile ou le sud est aussi à voir?
    Que penses tu de Cebu?

    Merci d’avance pour ton retour

    • Ma Maison sur le Dos sur 5 mars 2017 à 2:10

      Salut Marouane,
      Oui il y a beaucoup d’infos sur internet…
      Je ne connais pas Cebu (pas encore…). Puerto Princessa est l’aéroport principal. Si tu as le temps je te conseille d’aterrir ici pour connaitre un peu plus l’île. Mais si tu es pressé, vas direct à El Nido, c’est l’endroit le plus beau de l’île.

  5. Suzy sur 21 février 2017 à 8:44

    On y est, on est tombé sur ton blog en cherchant une guest à puerto Princessa pour demain soir, j’ai dévoré ton article ! Du coup pas mal d’infos pour nous qui voyageons plutôt pas organisés 😉 on s’est fait un baptême snorkeling à Coron, et tu donnes trop envie de récidiver à El Nido !! Par contre j’ai adoré la Thaïlande et ses îles sauvages comme quoi, les gouts les couleurs… Je t’envoie mille bisous bleu lagon

    • Ma Maison sur le Dos sur 21 février 2017 à 3:55

      Merci Suzy pour ton gentil message ! Profitez d’El Nido et hésites pas à m’envoyer une photo de vos vacances !
      Bises

  6. margot sur 19 janvier 2017 à 11:26

    Bonsoir,
    Je compte partir pour quasi un mois à palawan au mois de février, je suis une femme de 32 ans et je vais voyager seule, y a t il des risques.
    Merci par avance

    • Ma Maison sur le Dos sur 23 janvier 2017 à 11:31

      Moi je me suis sentie très bien à Palawan. Tu peux y aller seule sans problème ! 🙂
      Bonnes vacances

  7. Serge et sylvie sur 12 décembre 2016 à 6:28

    Nous y allons en janvier , super article, on va suivre ton sac à dos , mais aussi se perdre….

    • My House on the back sur 12 décembre 2016 à 3:48

      Vous allez adorer 8 Surtout les moments où vous allez vous perdre… 🙂

    • Arpine sur 8 janvier 2017 à 9:54

      Bonjour, nous aimerions également partir en janvier 2018 à Palawan. Je suis un peu perdue concernant les réservations. Contrairement à la Thailande où j’ai l’habitude de partir, les Philippines j’ai un peu plus de mal à trouver des renseignements. Certainement parce que c’est n’est pas encore fort touristique. Je ne trouve par exemple pas d’agences qui composent des forfaits. Est-ce tout de même possible? Et nouveau budget que faut-il prévoir? Désolée pour toutes ces questions et merci d’avance à vous! 🙂

      • Ma Maison sur le Dos sur 9 janvier 2017 à 9:49

        Bonjour Serge et Sylvie,
        Oui les Philippines sont beaucoup moins touristiques que la Thaïlande.
        Vous pouvez réserver les tours directement avec vos hôtels. Ils proposent tous cela en général.
        Par contre niveau tarif je ne peux pas te dire ce qu’il en est aujourd’hui puisque ça fait 2 ans que j’y suis allée donc les prix ont dû changer un peu… Mais c’était très abordable ! 🙂



  8. Les carnets de Flo sur 8 octobre 2016 à 5:22

    Super article ! Merci pour tous ces conseils. Je pars à Palawan dans un mois donc c’est bien utile pour préparer. Une de mes activités preferées en voyage, c’est aussi de louer un scooter/moto pour visiter, un peu au hasard, les alentours. Hâte de visiter la campagne environnante !

  9. Lenaic@Voyageur Attitude sur 3 octobre 2016 à 1:15

    Je ne connais pas Taytay, en revanche je partage les memes avis que toi sur El Nido, et tous tes conseils.

    Pour info, les oiseaux blancs qui accompagnent les carabao mangent les tiques (et autres petites betes) incrustés dans la peau des boeufs noirs. Cela donne à manger aux oiseaux, et soulage les boeufs. Voila pourquoi ils sont bons amis !
    Sinon, tu as goûté le balut (embryon développé de canard)… traditionnel des Philippines ?

    • Ma Maison sur le Dos sur 3 octobre 2016 à 1:54

      Ah non ! J’en ai offert à des amis mais moi vraiment j’ai pas pu manger de Balut. T’as essayé toi ?

  10. Sandra sur 13 février 2016 à 9:17

    Bonjour Amélie,

    Je vais rejoindre tous les commentaires quand ces derniers disent que t’on « blog » est très sympa !
    En revanche, et sauf erreur de ma part, je n’ai pas pu trouvé la période à laquelle tu y es allée …. Pourrais tu nous l’indiquer ? Nous on pensait y aller en mai / juin, quelqu’un saurait il me dire si ca reste une bonne période (sans trop de pluie …) ?
    Merci !

    • Ma Maison sur le Dos sur 13 février 2016 à 4:23

      J’y suis allée entre décembre et janvier. Il a plu un peu mais juste 1 ou 2 jours donc aucunu problème. Par contre je ne sais pas pour mai/ juin.
      Bon voyage !

  11. […]  Pour en savoir plus sur Amélie, lisez son article sur Palawan aux Philippines […]

  12. olivier sur 8 juillet 2015 à 2:40

    Les photos sont très jolies. Pour ceux qui aiment sortir un peu le soir, il y a un bar avec liveband sympa à Puerto Princesa : le kataboom.
    Sinon j’ai pu dormir dans une pension correcte pour 5euros la nuit.
    Koh Lanta en Thailande c’est pas le top pour le paysage, il y a plus sauvage notamment Ko Tarutao plus au sud. Par contre faire attention aux mouches des sables.

  13. Les Philippines en images sur 4 mai 2015 à 7:23

    […] plus longtemps! En 2 semaines j’ai quand même eu le temps de découvrir les plages de Palawan et le sourire des habitants de […]

  14. […] passé une semaine à Palawan où j’ai fait de longues ballades en moto le long des rizières ; je suis allée d’îles en […]

  15. Michael sur 8 avril 2015 à 4:00

    J’ai passé 3 semaines à Palawan en 2011, tout semble aussi magnifique !
    El Nido et les alentours (îles, plages désertes, campagne …) restent l’un de mes meilleurs souvenirs de voyage.
    Je ne sais pas si c’était à Napcam, mais j’ai me souviens avoir eu bien peur à cause du courant. Ayant été un peu loin, j’ai dû passer 10/15 minutes à galérer pour revenir sur la plage, un peu flippant …
    Superbes photos by the way 🙂

    • Amélie sur 8 avril 2015 à 5:30

      Merci Michael!
      Y a moyen que ça soit à Napcam! La veille de notre arrivée, il y a touriste qui s’était noyé là-bas…
      Contente de savoir qu’El Nido n’a pas été dénaturé par le tourisme! 🙂

      • Pierre sur 20 mai 2016 à 7:28

        Oui, malheureusement les noyades à Nacpan ne sont pas exceptionnelles. Tu fais bien de le préciser dans ton article.



  16. Charlotte sur 4 avril 2015 à 2:01

    Bonjour Amélie, je découvre ton blog et je le trouve très instructif et bien renseigné, mais je me sens obligée de te laisse un petit commentaire chiant et désagréable… Milles excuses mais en fait il y a une faute d’orthographe au mot « accroc ». Je pense que l’écriture est plutôt « accro » dans le sens d’addict et non pas « accroc » comme dans l’expression « sans accroc », sans problème. Voila j’espère que tu ne vas pas me maudire pour avoir rédigé ce petit commentaire. Je te souhaite le meilleur.

    • Amélie sur 6 avril 2015 à 2:32

      Ah bah non, je vais plutôt te remercier pour ce commentaire!!!
      Modification faite! Tu m’a été d’une grande aide!!! 🙂
      Merci beaucoup!

  17. Jordan sur 24 mars 2015 à 6:27

    Shame on me, mais Palawan me fait surtout penser à Koh-Lanta 😀

    Enfin ça a l’air vachement bien, une destination de plus sur la liste des endroits où aller …

    • Amélie sur 25 mars 2015 à 12:22

      Haha! Koh Lanta c’est Disneyland à côté!
      Si la ville d’El Nido te fait penser à Koh Lanta, je comprends, mais le reste de l’île est bien préservé. Palawan, bien que déjà touristique, est moins attaqué par le tourisme de masse.

      Après, c’est vrai que les excursions en bateau m’on fait penser à celles de Thaïlande aussi. Mais il y a beaucoup moins de monde, et c’est mieux conservé. Je n’ai pas du tout envie de retourner en Thailande, alors que je suis impatiente de retourner aux Philippines!!!! 🙂

      • Pierre sur 20 mai 2016 à 7:31

        Il y a eu une saison de Koh Lanta filmé dans l’archipel. Si vous allez au Squidos (dans le « centre »), vous pourrez voir des photos de l’équipe de tournage et de Denis Brognard. ^^ Chaque année, il y a des équipes de tournage qui filment des émissions type « survivor ». L’an dernier, il y a en avait même une émission hollandaise il me semble, uniquement avec des nudistes !



  18. LadyMilonguera sur 24 mars 2015 à 12:58

    Wouaw quel séjour !!!! Ca donne vraiment envie.. Perso, j’aurais été assez curieuse de découvrir la plage secrète, un peu inquiétant, mais terriblement intriguant.

    • Amélie sur 25 mars 2015 à 12:24

      Quand j’y suis allée on avait interdiction de s’y aventurer parce que la mer était trop agitée et le passage entre les rochers trop étroit. Ca a été une bonne excuse pour moi! 🙂
      Sinon je pense que j’y serais quand même aller, parce que je suis curieuse, mais j’aurais fait pipi dans mon maillot de bain…

  19. ximizu sur 24 mars 2015 à 8:07

    Génial ton séjour. J’ai bien aimé la partie ou le petit ado avait le visage illuminé juste en ayant vu les bonbons 🙂

    Concernant les carabao et les oiseaux blancs, y’a-t-il une raison pour qu’ils soient les meilleurs potes ?!

    • Amélie sur 24 mars 2015 à 8:12

      C’est le garçon que tu vois sur une de mes photos de l’article. Tout le trajet il était hyper sérieux, et quand il a vu les bonbons c’était un enfant à nouveau. C’était trop drôle!

      Oui y a une raison derrière tout ça. L’oiseau blanc mange les petites bestioles qui traine sur le dos du carabao. Du coup, l’oiseau mange, et la vache se relaxe! 🙂

  20. Nathalie @ Voyageurs Sans Frontières sur 23 mars 2015 à 9:07

    Ok, un lieu de plus sur la bucket list!! Effectivement avant de lire l’article, Palawan m’évoquait Star Wars et je te remercie de nous faire découvrir ce lieu où la vie semble si paisible! Hâte de voir ça!

    • Amélie sur 24 mars 2015 à 8:12

      Oh oui! Je te conseille d’y aller Nathalie!!

Laissez un commentaire





Connect!