visiter les Missions Jésuites d'Amérique du Sud

LES MISSIONS JÉSUITES :
UN VOYAGE DANS LE TEMPS

Je ne savais pas vraiment ce qu’était une mission jésuite et pourtant ce nom m’attirait. Je ne suis pas déçue d’avoir suivie mon intuition ! Les missions jésuites m’ont fait découvrir les vestiges d’un temps révolu…

Un Voyage dans le Temps

Trente missions jésuites en tout ont été construites entre 1609 et 1818 aux frontières actuelles de l’Argentine, du Brésil et du Paraguay. Les jésuites avaient comme mission à l’époque d’évangéliser et de convertir les populations indigènes, les guaranís, au christianisme. Ils ont alors eu l’autorisation du roi d’Espagne de fonder un état autonome dans cette région d’Amérique latine, en relative indépendance des royaumes portugais et espagnol.

Les missions jésuites étaient autogérées par les communautés guaranís elles-mêmes, seulement deux prêtres représentants le royaume espagnol étaient présents sur les lieux.

En réalité, les populations indigènes n’avaient pas vraiment le choix : soit elles acceptaient de vivre dans les missions jésuites, soit elles risquaient l’esclavage ou une morte certaine. Ils n’avaient plus la liberté de vivre dans la forêt selon leurs coutumes et devaient se sédentariser.

Ces missions se sont rapidement multipliées, abritant jusqu’à 140000 individus. Elles se sont révélées être au final pacifiques et prospères, ce qui entraîna la crainte des rois d’Espagne et du Portugal qui ordonnèrent l’évacuation des missions jésuites. Cela se conclua dans un bain de sang bien évidement…

On peut aujourd’hui visiter les ruines de ces missions jésuites dont certaines sont  classées au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco.

San Ignacio Mini en Argentine
Visiter une Mission Jésuite en Amérique du Sud
Visiter une Mission Jésuite

Les Missions Jésuites d’Argentine

Je me suis rendue à Posadas, à 5h de transport d’Iguazú, après avoir vu les chutes d’eau les plus impressionnantes du monde. J’ai visité trois missions jésuites situées en Argentine.

Clairement, San Ignacio Mini est le site le plus intéressant à visiter. C’est le mieux conservé et il possède également un musée, ce qui permet de comprendre d’avantage les faits historiques, car sinon on a très peu d’informations. Les autres ruines sont aussi agréables à explorer mais il y a peu, voir pas d’explications et elles sont en assez mauvais état. La beauté des ruines de San Ignacio Mini et sa richesse archéologique vous transportera.

J’ai vraiment appris beaucoup sur l’histoire de la région lors de cette visite. Toutes les missions par exemple respectaient la même configuration. Elles possèdent toute une église, une école, un cimetière et respectent les règles de la propriété collective et du partage. Les habitants vivaient de l’agriculture et apprenaient différentes techniques telles que la sculpture ou bien la musique.

Cette expérience peut paraître utopique, mais l’association de la culture hispanique et celle des indigènes guaranís fut fertile et donna naissance à un nouveau courant artistique : le baroque guaraní. Au-delà de la richesse culturelle qu’elle a engendré, l’organisation sociale précise suivie par les missions jésuites est le témoignage d’une expérience de civilisation hors du commun.

Si vous êtes plusieurs à vouloir visiter les missions, vous pouvez prendre un remis (un taxi à la journée) ; sinon optez plutôt pour le bus. Je l’ai fait avec 3 amies en remis ça ne nous a pas couté plus cher que le trajet en bus, au contraire. Surtout ça nous a permis d’être plus autonome, et en bonus on a eu l’occasion de danser sur les hits de cumbia avec le chauffeur !

Voyager en Argentine
les Cactus en Argentine
L'art Guarani

Faire un détour par le Paraguay

Si vous êtes à Posadas, profitez en pour vous rendre au Paraguay ! C’est à 20 minutes de bus seulement !

Le Paraguay n’est pas du tout touristique. Si vous recherchez des informations sur internet sur le transport ou le logement pour vous y rendre, je vais vous faire gagner du temps, c’est peine perdue ! J’ai passé de nombreuses heures à essayer d’organiser une escapade de plusieurs jours. Mais ne trouvant aucune information en ligne et ayant des contraintes à respecter (un vol retour à Buenos Aires notamment), je me suis résignée à n’y passer qu’une seule journée. Mais rien que de de savoir que le pays n’était pas touristique me donnait envie d’y mettre le nez !

Ce fut une aventure… En commençant par le passage à la frontière… J’ai fait tous les trajets en transports en commun ce qui m’a couté peanut. Le bus était rempli de Paraguayens qui rentraient de leur travail en Argentine et d’Argentins qui allaient faire leurs courses au Paraguay pour payer leur électroménager moins cher. Effectivement la monnaie est vraiment dévaluée là-bas donc les prix sont très TRES bas. Une fois à la frontière, c’est la course ! Tout le monde se rue au guichet de douane pour recevoir le petit tampon magique afin de rattraper le bus. Non, ne croyez pas que le bus va vous attendre… Et non, vous n’avez pas vraiment envie d’attendre à la frontière le prochain qui passe… C’est bien le dernier endroit où vous avez envie de vous attarder !

Le fait de prendre les transports en commun vous fera économiser énormément. En revanche faites attention car vous serez amené à demander votre chemin sans arrêt dans la rue car rien n’est indiqué et le pays est vraiment pauvre. Le niveau de sécurité est très bas, donc n’emmenez rien de valeur avec vous. Et surtout, ne vous éternisez pas dans les deux grandes villes du pays : Asunción, la capitale, et Encarnación, la ville frontière avec l’Argentine. Ce sont des villes poubelles pauvres, très polluées et stressantes.

Découvres
12 astuces qui
vont te donner
le courage
& la confiance nécessaire pour
partir à l'aventure.

Découvres 12 astuces qui vont te donner
le courage & la confiance nécessaire
pour partir à l'aventure.

Vous pouvez visiter les missions jésuites du Paraguay, la mission de Trinidad étant la plus intéressante.

Moi je voulais faire quelque chose de différent, donc je me suis rendue au parc de Manantial pour faire du cheval. Si vous recherchez quelque chose d’authentique et voulez sortir des sentiers battus, une escapade au Paraguay vous enchantera. J’étais clairement la seule touriste avec mes trois amies et on s’est retrouvées en plein milieu de la forêt à chercher notre chemin jusqu’au parc, sans plan ni horaires de bus. Une fois dans le parc, on étaient seules avec le fermier pour notre petite ballade en cheval, avec un bonus tyrolienne. Par contre le fermier ne parlait pas espagnol : il devait parler un dialecte ou bien il n’avait juste pas envie de nous faire la discussion… Je cherchais à être dépaysée, et bien je me suis retrouvée seule perdue en pleine forêt au Paraguay: mon cheval n’en faisait qu’à sa tête et ne voulait pas se presser. J’ai été servie !

J’ai vraiment appréciée ma journée passée au Parque Manantial, et j’ai eu l’occasion de discuter avec les propriétaires d’origine allemande qui sont hyper agréables et accueillants. Vous avez la possibilité d’y rester plusieurs jours si vous le désirez car il y a un camping et une piscine.

Le Paraguay en 24h, un pari réussi !

Posadas en Argentine
San Ignacio Mini
les ruines des Missions Jésuites

11 Comments

  1. lucie on 23 March 2016 at 2:11 pm

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour ton blog, il est très bien fait.
    J’ai vu récemment grâce à un ami équatorien le film la mission sorti en 1986 parlant notamment des missions jésuites dans la zone d’Iguaçu. Il a reçu la Palme d’or au festival de Cannes. je te le conseille vivement, je pense que tu aimeras.
    Cordialement
    Lucie

    • Ma Maison sur le Dos on 23 March 2016 at 5:59 pm

      Salut Lucie,

      Merci beaucoup.
      Oui, j’ai entendu parler de ce film ! Faut que je le regarde !!
      Merci de me l’avoir rappelé !! 🙂

  2. LadyMilonguera on 27 January 2015 at 12:16 pm

    C’est une visite très intéressante…

  3. Mike@VDN on 15 December 2014 at 6:22 pm

    Belles photos et une histoire qui mériterait d’être connue !

    Je pense, en 2015, me rendre sur les traces de l’évangélisation au Guatemala, liée ici comme ailleurs sur le continent à l’invasion espagnole (“conquista”, dit-on en adoptant le vocabulaire des vainqueurs… dont les héritiers continuent encore à dominer, 5 siècles plus tard), notamment les cathédrales construites à mesure que les Espagnols envahissaient le monde maya, profitant de la division autant que de l’infériorité technique…

    C’est une histoire intéressante à raconter. En tout cas, tes belles photos me renforcent dans ma curiosité pour le Paraguay, pays peu connu et qui gagne sans doute à l’être, quand bien même bcp disent qu’il n’a aucun intérêt (ce qui, peut-être, est préférable quand on mesure les dégâts du tourisme en général).

    • Amélie on 15 December 2014 at 8:34 pm

      Mais je suis complètement d’accord avec toi Mike!
      Quand on dit “ne vas pas là-bas, il n’y a pas de touristes”, j’ai qu’une envie: aller voir!
      On dit que c’est pas intéressant le Paraguay parce il n’y a pas la mer et parce que c’est pauvre, donc faut faire attention et c’est vraiment galère pour les visites parce qu’on trouve très peu d’infos et d’infrastructures.
      Mais moi j’ai beaucoup aimé, même si j’y suis allée en express!

      Ton projet pour 2015 a l’air canon!

  4. […] rendre visite à une communauté indigène, les guaranís. Vous pouvez aussi visiter les ruines des missions jésuites à Posadas. Ces vestiges d’un temps passés sont impressionnants à voir. J’ai appris beaucoup de […]

  5. Gomez Vanessa on 21 November 2014 at 6:14 am

    Super article… ça me donne envie de considérer le Paraguay pour un prochain voyage!

    • Amélie on 21 November 2014 at 6:22 am

      Merci Vanessa!
      C’est vraiment pas facile d’avoir des infos sur le Paraguay. Si tu aimes les voyages à la roots, c’est pour toi!

  6. JeanneRld on 6 November 2014 at 10:35 am

    Tes photos sont magnifiques, elles donnent envie d’y aller !

    • Amélie on 11 November 2014 at 10:56 am

      Merci Jeanne! Si tu as l’occasion oui! N’hésites pas!!

  7. 15 bonnes raisons de partir en Argentine on 20 October 2014 at 12:07 pm

    […] rendue compte que je ne savais presque rien de ce pays en m’y rendant… On peut aussi visiter les missions jésuites dans le sud est du pays et le projet utopique des colonisateurs, ou bien apprendre ce qui s’est […]

Leave a Comment





This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.