Everything is more fun in the Philippines

Voyage aux Philippines

EVERYTHING IS MORE FUN IN THE PHILIPPINES

« It’s more fun in the Philippines ! » Vous allez forcément l’entendre là-bas.
Les locaux adorent dire ça aux touristes. C’est d’ailleurs le
nom du site web de l’office de tourisme philippin !
Mais alors pourquoi tout est plus drôle aux Philippines ??

Pas de touristes ? It’s more fun !

J’ai passé une semaine à Palawan où j’ai fait de longues ballades en moto le long des rizières ; je suis allée d’îles en îles pour faire du snorkeling et découvrir des plages plus belles les unes que les autres. Pas difficile de s’amuser dans ce genre de contexte paradisiaque !

Mais voilà, je suis ensuite allée sur l’île Mindanao… Vous savez pas où c’est ? C’est normal, aucun touriste ne va là-bas… Allez ! Je vous aide !

mon voyage aux Philippines

Les Philippines, c’est top pour voyager car vous pouvez faire de tout là-bas. Vous pouvez faire de superbes trekking dans les rizières, voir des tombeaux accrochés aux flancs des montagnes, lézarder sur les plus belles plages du monde, nager avec des requins baleines, etc… A partir du moment où vous évitez Manille, sa pollution et sa pauvreté, vous allez adorer les Philippines ! Difficile d’ailleurs de prévoir un itinéraire car on a envie de tout faire…

Alors quand j’ai ouvert mon guide à la page Mindanao et que j’ai vu que l’activité au top là-bas, c’était le kayak, j’ai pas été hyper emballée… Je me suis dit : « C’est tout ? » Mais voilà, j’allais rendre visite à la famille de mon copain. Si j’avais voyagé toute seule, je ne serais pas allée là-bas de moi-même, c’est sûr ! Mais au final j’ai adoré !!

Dans la capitale de l’île, Cagayan de Oro, les deux activités principales sont la visite des centres commerciaux et des parcs d’attractions. C’est schématisé mais c’est vrai… C’est une grosse ville pauvre avec ses bidonvilles et sa circulation chaotique. Il y a eu de nombreux morts là-bas lors des dernières inondations car l’eau est montée précipitamment pendant la nuit alors que tout le monde dormait… J’ai d’ailleurs vécu 3 jours de pluie non stop. Ca, c’était pas très fun parce qu’on peut rien faire à part attendre que ça passe : les rues sont inondées et l’eau des égouts se mélangent à l’eau de pluie… Miam !

Dans la ville même c’est assez étouffant entre le trafic, la pollution et la pauvreté. Mais si vous vous éloignez un peu vous allez comprendre pourquoi on dit que les philippins sont chaleureux ! Je me suis fait chouchouter et j’ai passé mon temps à manger là-bas ! Ce que les habitants de Cagayan de Oro adorent par dessus tout, c’est passer du temps en famille et jouer tous ensemble. Défi, mime, danse, tout est bon pour faire rire les autres !

Voilà pourquoi ils adorent aller à Dahilayan : ce parc d’attraction possède la plus longue zipline d’Asie. 850m de chute en tyrolienne. Ca vaut vraiment le détour ! C’est super beau, on a la tête dans les nuages et on survole la forêt. Il y a aussi une nouvelle attraction dans le parc appelée dropzone. Celle-là est top, mais le reste du parc est stupide : c’est moche et inutile (il y a des animaux en ciment partout dans le parc… Argh !)

Il y a un deuxième parc sympa à faire dans les environs : Kampo Juan. Cette ferme d’éco aventure est en fait un énorme parc dans la forêt où on peut faire de la tyrolienne, de la descente en rappel, du kayak et de l’anicycle.

De l’anicycle ? Mais c’est quoi ?? C’est très simple, c’est une machine à torture ! C’est un vélo accroché à une corde de métal entre deux falaises et le but est de pédaler dans le vide. Quand j’ai vu ça la première fois, j’avais pas vraiment envie d’en faire parce que ça avait l’air trop facile et complètement inutile. Hahaha ! Ca a été la pire expérience de ma vie ! Je n’ai pas le vertige et je suis plutôt du genre aventureuse, mais j’ai failli m’arrêter en chemin et pleurer tellement j’avais peur… Plus jamais je recommence !

zipline philippines
Kampo Juan Philippines Mindanao
anicycle mindanao philippines

Tu connais pas ? It’s more fun !

Je ne pouvais pas aller partout toute seule à Mindanao. Etant donné qu’il n’y a pas de touristes, je me faisais remarquer avec ma peau claire… D’ailleurs un conseil pour les filles : portez un T-shirt  et non un débardeur dans les villes non touristiques ! Aucune fille ne montre ses épaules là-bas. Et à ma grande surprise, les philippines se baignent toutes habillées aussi et ne sont jamais en maillot de bain sur la plage ! Voilà quelque chose que je n’aurais pas découvert si je n’avais pas décider de voyager à Mindanao

Même si on me la déconseillé, je suis allée au marché parce que c’est toujours l’un de mes endroits préférés quand je voyage. J’adore voir les couleurs des fruits et légumes locaux, voir ce que les gens mangent, entendre les marchands parler. Et un de mes plaisirs quand je suis sur la route c’est de goûter ce que je ne connais pas. J’avais l’embarras du choix aux Philippines !

un marché aux Philippines
un marché aux Philippines
visiter les Philippines

La colonisation espagnole a laissé des traces aux Philippines et on peut notamment y manger des polveron et du leche flan. Mais vous y trouverez aussi des fruits exotiques plus délicieux les uns que les autres. Je suis fan du guyabano, ce fruit bizarre à la chair blanche que j’avais déjà gouté au Venezuela. J’ai passé mon temps à boire du jus de calamansi, un petit citron très acide (à mélanger avec du miel) et du jus de buko, une noix de coco version petit format. Perso, j’adore le durian. Je sais que c’est bizarre mais je me gavais de bonbons au durian là-bas…  Et j’ai découvert l’ube : c’est une tubercule qui devient cette espèce d’aliment violet quand on la cuisine. On en retrouve dans tous les desserts du pays, notamment dans le halo halo, un genre de glace fourre-tout multicolore.

J’étais super contente aussi de voir comment poussent les ananas. Je ne sais pas pourquoi, j’étais persuadée que ça poussait sur un arbre, ce qui est complètement ridicule vu le poids de ce fruit… Mais en fait c’est sous terre. Je me suis baladée dans les champs d’ananas et j’avais l’impression d’avoir fait une découverte révolutionnaire. Je me suis dit « Ah tiens ! Faudra que je partage ça sur le blog ! ». Mais vous saviez sûrement déjà comment on récolte l’ananas…

comment poussent les ananas?

Je me suis adaptée à la culture locale et j’ai mangé du poisson séché au petit déj’ et un lechon babue (un cochon grillé entier) pour Noël. Il y a juste UNE chose que je n’ai pas pu avaler : le balut ! Le balut est un œuf de canne  qui a été couvé pendant 8 jours. C’est-à-dire que vous ne mangez pas du jaune d’œuf en l’ouvrant, mais un petit bébé canard… Je suis curieuse, donc j’en ai acheté et les offert au petit cousin de mon copain. Tu peux effectivement bien voir le bec et même quelques plumes du petit bébé ! Tout le monde adore manger des balut aux Philippines et ils insistaient tous pour que j’essaye… Mais j’ai vraiment j’ai pas pu !

Tu sais pas comment y aller ? It’s more fun !

Aux Philippines on roule enjeepneys. Ce sont à l’origine des Jeeps abandonnées par l’armée américaine après la Seconde Guerre Mondiale qui sont aujourd’hui hyper tunées avec des couleurs flashy dans tous les sens. Elles sont réputées pour le nombre impressionnant de passagers qu’elles peuvent transporter. Les philippins dépensent beaucoup d’énergie à customiser leurs bolides, et ça a au moins l’avantage de les rendre bien visibles tellement ça fait mal aux yeux… Plutôt drôle de voir un bus Red Bull avec des passagers et des chèvres sur le toit…

jeepneys aux Philippines

Comme vous le savez déjà, il y a beaucoup de problèmes météorologiques aux Philippines. A deux reprises mon avion a été retardé à cause des pluies diluviennes… Les vols de la compagnie Cebu Pacific ne sont pas chers mais ils sont toujours en retard. J’ai eu un problème avec un de mes vols où, 20 minutes avant l’embarquement, mes bagages n’étaient toujours pas enregistrés… Pourtant j’avais commencé à patienter devant le guichet 3 heures à l’avance. Mais ce n’était pas suffisant ! C’était le chaos… J’allais louper mon vol, alors plus le choix : je suis passée devant tout le monde pour pouvoir m’enregistrer. Avec ma tête d’européenne, ça passait, mais j’ai baissé les yeux tellement j’avais honte de doubler des personnes qui attendaient depuis aussi longtemps que moi… J’ai jamais vu ça de ma vie ! Si bien que j’ai acheté mon billet d’avion El Nido – Manila avec la compagnie privée ITI. Et je me suis retrouvée à voyager avec des billets d’avion en bois… La blague !

L’avantage en me rendant à Mindanao, c’est que je suis sortie des sentiers touristiques et j’ai pu en apprendre beaucoup plus sur les habitants.

Par exemple, tous les panneaux de signalisation sont en anglais, même dans les toutes petites villes. Ca explique pourquoi ils parlent si bien anglais ! Les philippins sont extrêmement croyants. Je n’ai pas fait de bisous à bébé Jésus comme au Venezuela, mais je suis allée à l’église et j’ai fait semblant de prier avant chaque repas… Les filles n’aiment pas prendre le soleil là-bas car les personnes avec le teint le plus halé la bas sont en général les plus pauvres : les paysans. Plus la femme a le teint blanc, plus elle est considérée comme élégante. Voilà pourquoi on peut acheter du savon blanchissant dans les supermarchés…

Et voilà comment je me suis retrouvée à un combat de coq, dans une arène, entourée d’hommes qui parient… Je trouve le principe complètement cruel, je ne cautionne pas du tout cette pratique, mais on m’y avait invité et c’est difficile pour moi de refuser. Surtout que ça fait partie de la culture du pays. Tous les hommes aiment parier aux combats de coq aux Philippines. Je pars du principe que je ne peux pas juger si je ne connais pas !

Donc me voici dans cette arène pleine de testostérone où tout le monde se met à crier des sons incompréhensibles en gesticulant dans tout les sens. Je n’y retournerai pas, mais je suis contente d’avoir vécu cette expérience différente. Et puis j’ai eu l’occasion d’aller chez un éleveur de coq de combat qui est un véritable passionné. Il aime les coqs, leur donne les meilleures graines du marché, des vitamines très chères qu’il ne s’achète même pas pour lui même, il admire les couleurs de leurs plumage, les caresse… C’est très paradoxal quand on sait qu’il les envoie se battre avec une lame à la patte, mais c’est comme ça !

un combat de coqs aux Phillipines

Bon, au final j’ai pas eu le temps de faire du kayak à Mindanao !

Et vous, ça vous est déjà arrivé de vous retrouver dans un coin perdu en voyage en pensant que ça ne vaut pas le coup pour au final y vivre vos meilleurs souvenirs ?

11 commentaires

  1. Alain De Greef sur 14 août 2018 à 7:38

    Bonjour,

    Très instructif votre blog sur Mindanao. Personnellement je vis à Cagayan de Oro depuis plus d’un an. Je vais y épouser ma future femme qui est née là-bas. C’était très cool de voir une photo d’un jeepney plein à craquer près de l’Unitop où je fais toutes mes courses d’ustensiles culinaires.

    Pour les oeufs couvés, ce n’est pas tout à fait vrai. Tout le monde n’en mange pas. En tous les cas, ni la famille de ma femme, ni les voisins. C’est même assez rare je pense. Et je peux vous dire que ce n’est pas très bon. Vous pouvez toujours leur dire qu’en France, on mange des escargots (ils vous regardent alors avec des grands yeux, totalement incrédules).

    Ce qui est fun aux Philippines, c’est de constater à quel point les gens sont assez nonchalants. Le temps ne passent pas à la même vitesse là-bas. Le soleil permanent sans doute…

    C’est vrai que la cité de l’amitié en or (City of Golden Friendship) n’est pas hyper touristique mais ils font des efforts. Ils ont ouvert un des plus grand parc aquatique des Philippines à quelques kilomètres (cela reste cher cependant, seules les classes aisées peuvent y aller). Et puis il y a l’incroyable site religieux de Sibonga perdu dans la montagne avoisinante près de Cebu J’ai été bluffé alors même que je suis athée. Mais bon, c’est dans une autre île. A voir lors du Sinulog, une fête colorée à l’image du Carnaval de Rio.

    C’est vrai qu’ils sont très croyants et très pratiquants, il y a cet immense Jésus de 13 mètres de haut sur la route menant à l’aéroport. Il y a des messes toutes les heures en continu avec les paroles des chansons sur des écrans. Tout le monde chante là-bas, c’est l’occupation numéro 1 de toutes les femmes et les hommes aiment bien aussi, après quelques San Miguel…

    La vie est bon marché ici, environ 1/4 des prix européens, sauf si vous voulez vivre à l’européenne, dans ce cas, vos dépenses seront strictement égales à la vie en banlieue de Paris.

    Il fait bon vivre ici et les gens sont toujours souriant.

  2. Sarah sur 29 novembre 2017 à 6:14

    Bonjour Amélie,

    Je découvre ton blog, il est super, une vraie mine d’informations 🙂
    Je prépare mon 3eme voyage aux Philippines (vrai coup de coeur pour ce pays) et j’aimerais cette fois ci sortir des sentiers battus et notamment découvrir Mindanao. Mais dur dur de trouver des infos sur cette île étant donné le peu de touristes.. 🙁
    Est-ce que tu connaitrais de beau spots pour faire du snoreklling et de belles plages ? Je vois peu d’infos sur le sujet.

    Merci par avance 🙂

    • Ma Maison sur le Dos sur 30 novembre 2017 à 2:48

      Bonjour Sarah. Effectivement Mindanao est très peu touristique.
      Pour être honnête, j’ai passé du temps en famille donc je n’ai pas de beaux spots de plongée à te donner. J’ai partagé les seuls trucs intéressants que j’ai fait sur l’article déjà. Pour moi c’était plutôt repas en famille, longues discussions et repos !
      Par contre je suis preneuse de tes bons plans ! 🙂

  3. La Corse - Ma Maison sur le Dos sur 10 mars 2017 à 5:36

    […] dans les montagnes pour profiter de la vue et du maquis aux milles odeurs avant de redescendre en tyrolienne et de se payer un fou rire. Le plus flippant kiffant au final dans cette histoire, c’est de […]

  4. La Corse - Ma Maison sur le Dos sur 20 février 2017 à 10:41

    […] dans les montagnes pour profiter de la vue et du maquis aux milles odeurs avant de redescendre en tyrolienneet de se payer un fou rire. Le plus flippant kiffant au final dans cette histoire, c’est de […]

  5. Luna sur 11 septembre 2016 à 10:38

    Bonjour Amélie, je voulais d’abord vous remercier pour votre blog qui esr super bien fait et votre plume de talent! Je pense partir aux Philippines cet hiver pour un mois, seule. J’ai lu sur internet qu’apparemment certaines contrées ne seraient pas safe… Est-ce vraiment le cas ou juste de la paranoïa? Le climat peut-il s’être tendu depuis un an? Enfin, dernière question : est-il possible d’accéder à des endroits un peu insolites sans scoot? Je n’ose pas encore en conduire un … Voilà, merci pour votre réponse!

    • Ma Maison sur le Dos sur 12 septembre 2016 à 5:52

      Bonjour Luna,
      Merci beaucoup pour ton message super gentil !! 🙂
      Oui il ne faut pas trop s’aventurer sur l’île de Mindanao seule. Pour ce qui est des autres îles je ne sais pas trop à vrai dire. Mais je pense pas. Les Philippins sont super accueillants et c’est quand même assez touristique. Tu pourras facilement circuler sans conduire de scooter. Tu trouveras toujours des espèces de tuktuks et tu peux même demander à quelqu’un avec une moto de te conduire !
      Bon voyage !!

  6. Jo-Annie sur 27 mars 2016 à 1:16

    Salut :)! je me demandais combien coutaient les vols entre El indo, manille et les autres iles.
    merci:)!

    • Ma Maison sur le Dos sur 27 mars 2016 à 3:57

      Salut Jo-Annie. Jen ai aucune idée, c’est le genre de chose qui change sans arrêt !
      Si tu veux un vol low cost je te conseille Cebu Pacific

  7. […] si ! Et aussi aux Philippines, en faisant du vélo en équilibre sur un fil au dessus d’un ravin. C’était une idée très stupide, plus jamais de la vie je […]

  8. Les Philippines en images sur 4 mai 2015 à 7:27

    […] 15 jours aux Philippines, c’est beaucoup trop court… J’aurais voulu y rester plus longtemps! En 2 semaines j’ai quand même eu le temps de découvrir les plages de Palawan et le sourire des habitants de Mindanao. […]

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connect!